top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Édouard Philippe tente de réconcilier la majorité sur la réforme des retraites

Samedi 25 mars, Édouard Philippe a réuni son parti en congrès à Paris pour afficher son soutien à Emmanuel Macron et dépasser les divisions internes avec le parti présidentiel après la création d'Horizons un an et demi plus tôt.


Le parti Horizons a tenu son congrès samedi 25 mars dans une ambiance apaisée, mais les divisions internes ont été mises en avant. La réforme des retraites a créé des tensions entre les alliés de la majorité présidentielle. Les chefs de partis ont appelé à l'unité pour éviter la défaite face au Rassemblement National (RN). La Première ministre Élisabeth Borne a mis en garde contre le retour des clivages. Édouard Philippe, présent à la tribune, a rassuré en affirmant que Horizons resterait membre de la majorité. L'objectif est de trouver une nouvelle méthode pour améliorer la vie du groupe, alors qu'Élisabeth Borne cherche à élargir la majorité à droite avec l'aide d'Édouard Philippe.


L'unité du parti Horizons est mise à rude épreuve alors que la réforme des retraites divise la majorité présidentielle. Les chefs de partis alliés ont rappelé l'importance de l'unité pour éviter une victoire du Rassemblement National. Des tensions ont émergé à l'Assemblée nationale lors du vote sur une proposition de loi Horizons sur les peines planchers, rejetée par les deux partenaires de la majorité. Édouard Philippe a cependant rassuré les membres du parti en affirmant que Horizons resterait membre de la majorité. La Première ministre Élisabeth Borne cherche à élargir la majorité à droite avec l'aide de l'ancien Premier ministre, une mission difficile alors que les divisions internes s'intensifient.

3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page