top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Élection présidentielle de 2023 à Madagascar : les défis entravant une élection libre et crédible


Dans un environnement politique instable, SAFIDY a émis ses premières analyses concernant la tenue du premier tour de l'élection présidentielle prévue le 16 novembre 2023.

L'organisation constate que les conditions nécessaires pour une élection libre, intègre et crédible ne sont pas réunies. En examinant le cadre juridique et contentieux électoral, SAFIDY reconnaît que le gouvernement a respecté les principes de périodicité et de régularité des élections. Cependant, des lacunes persistent, notamment l'absence d'améliorations dans les textes législatifs malgré les recommandations des acteurs nationaux et internationaux. Ces manques englobent l'inefficacité dans la régulation du financement des campagnes, l'absence de cadre pour la période de pré-campagne électorale, l'insuffisance de sanctions pour les violations des règles, et le besoin de renforcer les mesures assurant les libertés d'expression.

Tensions et méfiance grandissante Les tensions actuelles créent un climat peu propice à un choix éclairé des citoyens. La méfiance croissante envers les institutions électorales et les violations croissantes des droits humains menacent sérieusement la crédibilité du processus électoral. SAFIDY identifie ces éléments comme des obstacles majeurs entravant la démocratie et l'acceptation des résultats. Le manque de confiance des citoyens dans le système électoral risque de compromettre la légitimité des résultats et, par extension, l'ensemble du processus démocratique.

Défis à relever pour une élection intègre Les constats soulevés soulignent des défis majeurs à surmonter pour garantir une élection intègre. Parmi eux, la nécessité pressante d'améliorer les textes législatifs pour assurer une régulation efficace du financement des campagnes électorales. De plus, l'absence d'un cadre approprié pour la période de pré-campagne crée des lacunes dans la supervision et la régulation de la préparation électorale, affaiblissant ainsi la transparence du processus. En l'absence de sanctions claires en cas de violation des règles électorales, l'application effective des lois électorales reste une préoccupation majeure pour SAFIDY, tout comme la nécessité de renforcer les garanties assurant les libertés d'expression.

Préservation de la démocratie et de la crédibilité électorale Sauvegarder la démocratie et restaurer la crédibilité du processus électoral nécessite des actions urgentes et concertées. SAFIDY souligne l'impératif pour les acteurs politiques, nationaux et internationaux, de travailler ensemble pour remédier aux lacunes et aux tensions actuelles. La transparence, la justice et le respect des normes démocratiques doivent être les piliers de tout processus électoral pour garantir l'acceptation des résultats et maintenir l'intégrité du système politique.

En conclusion, la tenue du premier tour de l'élection présidentielle de novembre 2023 à Madagascar est confrontée à des défis significatifs qui menacent la crédibilité du processus. SAFIDY appelle à une action rapide et déterminée pour remédier aux lacunes identifiées et restaurer la confiance des citoyens dans le système électoral, assurant ainsi un processus démocratique libre et équitable.


2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page