top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Élections législatives à Madagascar : le jeu politique s'intensifie



Hier, le 8 avril 2024, a marqué un tournant décisif dans la course aux prochaines élections législatives, prévues pour le 29 mai prochain. C'était en effet le dernier jour pour le dépôt des dossiers de candidature, avec une échéance fixée à 17 heures. Les organes de vérification et d'enregistrement des candidatures (OVEC) étaient sur le qui-vive, prêts à recevoir les derniers prétendants aux sièges de l'Assemblée nationale.


Depuis la semaine dernière, une véritable vague de candidats a déferlé sur les bureaux des OVEC, chacun cherchant à officialiser sa participation. Pour certains, ce dernier jour était crucial, que ce soit pour finaliser les pièces à fournir ou pour déposer l'ensemble des documents requis. Une fois la période de dépôt close, les membres des OVECs entameront un examen minutieux des dossiers, afin de délivrer soit une attestation de refus, soit une attestation d'enregistrement. Ce processus se déroulera dans chacun des 119 districts, où les OVECs rendront leur décision finale.


À la suite des décisions des OVECs, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) centrale publiera la liste officielle des candidats de chaque district. La campagne électorale, quant à elle, débutera le 8 mai prochain, promettant une période d'intense activité politique à travers le pays.


Pour la Coalition pour la Majorité Présidentielle (CMP), qui s'est engagée à présenter un candidat unique dans chacun des 119 districts, cette journée revêt une importance particulière. Des membres du gouvernement, tels que Haingo Fomen­dra­za, ministre de la Population et de la Solidarité, et Marie Michelle Sahondrarimalala, ministre de l'Éducation nationale, se portent candidats respectivement à Ambositra et à Fianaran­tsoa I. Augustin Andriamananoro, ministre de la Culture et de la Communication, se présente quant à lui dans le district de Tana I.


Lors des précédentes élections législatives en 2019, pas moins de 855 dossiers ont été déposés auprès des OVECs, dont 340 émanaient de partis politiques et 515 de candidats indépendants. Ce chiffre témoigne de l'importance de l'enjeu démocratique et de l'engagement des citoyens dans le processus électoral.

17 vues0 commentaire

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page