top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

16 novembre : difficultés pour les travailleurs à trouver un créneau de vote


Le 16 novembre, jour des élections présidentielles à Madagascar, n'a pas été une journée de repos pour de nombreux travailleurs de secteurs clés tels que la sécurité privée, les médias, l'industrie, l'énergie, la santé et d'autres secteurs stratégiques. Bien qu'ils aient dû travailler malgré la tenue de l'élection, ces travailleurs ont rencontré des difficultés pour trouver le moment nécessaire pour aller voter.


Adaptations pour voter

Pour permettre aux employés de participer au scrutin, des ajustements ont été nécessaires. Certains salariés ont été autorisés à commencer leur journée de travail plus tard, leur permettant ainsi de voter avant de se rendre sur leur lieu de travail. D'autres ont été autorisés à quitter leur travail plus tôt que d'habitude afin de se rendre aux bureaux de vote avant la fermeture à 17 heures. Le 16 novembre 2023 était un jour férié en raison de l'élection présidentielle, et les employeurs n'avaient pas le droit d'empêcher leurs employés d'exercer leur droit de vote.


Priorité au droit de voter

Ces ajustements témoignent de l'importance accordée au droit de vote des travailleurs, même dans des secteurs d'activité où la continuité des services est essentielle. Le respect du processus démocratique et de la participation citoyenne est une priorité, même dans des circonstances où les travailleurs doivent concilier leurs obligations professionnelles avec leur devoir civique. Cela reflète l'engagement en faveur de la démocratie et des valeurs démocratiques à Madagascar.

3 vues0 commentaire

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page