top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

52 ans après : le 13 mai reste une date sans célébration officielle

Le 13 mai 1972 : entre mémoire et silence, Madagascar marque le 52ème anniversaire d'un tournant historique sans célébration officielle.



Le 13 mai 1972 reste gravé dans la mémoire collective comme un tournant dans l'histoire politique. Ce jour symbolise la chute de la première République de Madagascar, un événement déclenché par un mouvement estudiantin et populaire qui a abouti à la destitution d'un régime jugé défaillant. Cinquante-deux ans plus tard, cette date continue d'évoquer des souvenirs puissants et des réflexions sur les luttes politiques et sociales du pays.


Le 13 mai dans l'histoire

Le 13 mai 1972 a vu des étudiants et des citoyens descendre massivement dans les rues d'Antananarivo, entraînant la chute d'un gouvernement qui avait pris les rênes du pouvoir suite à l'indépendance en 1960. L'incendie de l'hôtel de ville ce jour-là marque un point de non-retour, symbolisant la révolte contre l'ordre établi. La place devant la mairie, rebaptisée "Place du 13 mai", est devenue depuis lors un lieu chargé de mémoire et d'histoire.


Absence de célébration officielle

Malgré l'importance historique de cette date, il n'y aura pas de célébration officielle pour marquer le 52ème anniversaire. Cette décision souligne l'inquiétude persistante des autorités face aux potentielles répercussions politiques d'une commémoration. La place du 13 mai, avec son passé de manifestations et de revendications, reste un symbole de la capacité du peuple à se mobiliser et à exiger des changements.


Echo des idéaux de liberté et de justice

Les aspirations à une "deuxième indépendance" exprimées en 1972 continuent de résonner dans la société malgache. Les idéaux de liberté, de justice et de démocratie portés par les manifestants de l'époque trouvent encore un écho dans les revendications contemporaines. Willy Razafinjatovo, plus connu sous le nom d'Olala, a incarné cet esprit en célébrant annuellement cette date à Analakely jusqu'à son décès.


Contexte actuel et perspectives

La non-célébration du 13 mai révèle également les défis socio-économiques persistants et les aspirations non réalisées des Malgaches. Malgré les changements politiques survenus depuis 1972, la lutte pour une gouvernance plus juste et équitable reste d'actualité. Les manifestations qui ont secoué le pays en 1991, 2002, 2009, et 2018 témoignent de la continuité des tensions et de l'engagement populaire pour le changement.


En 2024, bien que le 13 mai ne soit pas officiellement célébré, son esprit demeure vivant dans les cœurs et les esprits de nombreux Malgaches. Cette date continue de servir de rappel que la quête de justice et de démocratie est un processus en cours, nécessitant vigilance et participation active de tous les secteurs de la société.

2 vues0 commentaire

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page