top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

A l'ouverture de la dernière séance du mois, Wall Street a démarré sans tendance claire.

La Bourse de New York a connu une évolution incertaine ce vendredi lors de la dernière séance du mois.

Vendredi, Wall Street a connu une ouverture incertaine pour la dernière séance du mois d'avril. L'indice Dow Jones grignotait 0,12% et l'indice S&P 500 était stable (+0,03%) tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, baissait de 0,23%. La veille, les indices new-yorkais avaient conclu la séance en nette hausse, portés par les bons résultats de Meta. Cependant, la séance de fin de mois a donné lieu à des repositionnements de portefeuilles, expliquant la prudence des investisseurs.


Sur le front macro-économique, les investisseurs ont suivi de près les dernières nouvelles concernant l'inflation américaine. L'inflation, mesurée par l'indice PCE privilégié par la Fed, a ralenti à 4,2% sur un an en mars contre 5,1% le mois d'avant, une bonne nouvelle. Toutefois, les marchés se sont concentrés davantage sur l'inflation sous-jacente (hors énergie et alimentation) qui continue à monter sur le mois (+0,3% comme en février) et ne ralentit que d'un dixième de point sur un an à 4,6% contre 4,7%. De plus, les dépenses des ménages ont stagné, signalant que la consommation s'essouffle, et l'indice du coût de l'emploi trimestriel a avancé de 1,2% contre 1,1% prévu. Ces nouvelles ont incité certains économistes à prédire une hausse des taux de la Fed la semaine prochaine.

bottom of page