top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Accès aux transports en commun pour les personnes handicapées : une situation précaire aux heures de pointe


En dépit des nombreuses initiatives visant à prendre en compte les droits des personnes en situation de handicap, en particulier en ce qui concerne la mobilité urbaine, la situation de ces personnes peine à s'améliorer.


Aux heures de pointe, notamment en fin de journée, la foule d'usagers autour des abribus rend difficile, voire impossible, pour une personne en situation de handicap physique de monter à bord d'un taxi-be (un moyen de transport public à Madagascar) arrivant à l'arrêt.


Le rush pour rentrer chez soi crée des scènes de bousculades parmi les usagers pressés, et l'absence d'organisation aux points de montée, y compris aux arrêts intermédiaires des lignes de transport urbain, oblige les usagers à se bousculer pour accéder à l'intérieur des véhicules lors des heures de grande affluence. Seules quelques rares lignes disposent d'un système organisé qui impose aux usagers de faire la queue, tandis que sur d'autres lignes, c'est le chaos.


La réalité du transport urbain à Antananarivo met donc les personnes en situation de handicap physique, y compris les personnes non voyantes avec une canne blanche, dans une situation particulièrement difficile. En raison de leur vulnérabilité par rapport aux personnes valides, les personnes handicapées doivent parfois attendre des heures, jusqu'à ce que la foule se dissipe, pour pouvoir prendre un taxi-be à un arrêt. Souvent, ce sont des personnes de bonne volonté qui aident les handicapés à monter à bord.


Les associations œuvrant pour les droits des personnes en situation de handicap ont fait de la mobilité de ces personnes leur combat, mais jusqu'à présent, les progrès ont été limités.


Les structures de transport urbain à Madagascar ne facilitent pas l'accès des personnes handicapées aux véhicules, et les réglementations en vigueur ne contiennent pas encore de clauses exigeant des transporteurs en commun la mise en place de dispositifs spéciaux pour faciliter l'accès des handicapés aux véhicules de transport. Cette situation précaire souligne la nécessité de prendre des mesures pour améliorer l'accessibilité des transports en commun aux personnes en situation de handicap.

1 vue0 commentaire

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page