top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Accord controversé : l'Ethiopie s'assure un accès à la mer au Somaliland


Un accord récent entre l'Éthiopie et la république autoproclamée du Somaliland a suscité des tensions notables dans la région de la Corne de l'Afrique. Cet accord permettrait à Addis-Abeba de sécuriser un accès direct à la mer Rouge, mais sa mise en œuvre n'est pas sans heurts. En effet, pour obtenir une portion de vingt kilomètres de côte pendant cinquante ans, l'Éthiopie aurait promis de "reconnaître officiellement la république du Somaliland", déclaration attribuée au président somalilandais Muse Bihi Abdi. Toutefois, cette reconnaissance est perçue par la Somalie comme une grave atteinte à sa souveraineté.


Des tensions géopolitiques croissantes

La Corne de l'Afrique a été le théâtre d'une géopolitique tendue, alimentée par des rivalités historiques et des contentieux territoriaux. La Somalie considère le Somaliland comme une partie intégrante de son territoire et rejette catégoriquement toute reconnaissance de son indépendance. Ainsi, l'accord entre l'Éthiopie et le Somaliland est perçu comme une violation directe de la souveraineté somalienne, provoquant une crispation diplomatique importante dans la région.


Conséquences politiques régionales

Cette initiative éthiopienne risque de bouleverser l'équilibre géopolitique déjà précaire de la région. La Somalie, fortement attachée à son intégrité territoriale, considère l'acte d'Addis-Abeba comme une trahison et une ingérence inacceptable dans ses affaires internes. De plus, cette reconnaissance du Somaliland par l'Éthiopie est susceptible de créer une dynamique conflictuelle qui pourrait s'étendre à d'autres pays de la région, générant davantage de tensions et de rivalités entre États.


Impacts sur les relations diplomatiques

Cet accord controversé menace sérieusement les relations déjà fragiles entre l'Éthiopie et la Somalie. Les discussions sont tendues, et l'hostilité grandit à mesure que la question de la souveraineté est exacerbée. Les efforts pour réduire les tensions et favoriser une diplomatie apaisée sont essentiels pour éviter une escalade des conflits et des représailles politiques ou économiques entre les nations concernées.


Enjeux économiques et stratégiques

Pour l'Éthiopie, l'accès à la mer Rouge est un enjeu majeur sur le plan économique et stratégique. Cela pourrait stimuler ses échanges commerciaux et renforcer sa position géostratégique dans la région, mais au prix d'une détérioration potentielle des relations avec ses voisins. La question de l'accès à la mer Rouge, longtemps un point sensible pour l'Éthiopie enclavée, est ainsi devenue un sujet de discorde régionale aux répercussions géopolitiques considérables.

3 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page