top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Accord des vingt-sept pour assouplir le Pacte de stabilité de l’Union européenne


La présidence espagnole du Conseil de l’Union européenne a annoncé, le mercredi 20 décembre, un accord unanime des Vingt-Sept visant à assouplir les règles budgétaires de l’Union européenne. Ces modifications ont pour objectif de permettre des ajustements plus progressifs pour les pays en difficulté tout en assurant le redressement des finances publiques sans compromettre les investissements.


Nouveau cadre économique pour la stabilité et la croissance

Les ministres des finances de l’UE ont approuvé un nouveau cadre de gouvernance économique visant à maintenir à la fois la stabilité et la croissance économique. La présidence espagnole a salué cet accord, le décrivant comme un ensemble de règles équilibrées, réalistes et adaptées aux défis actuels et futurs de l'Union européenne.


Modernisation du Pacte de stabilité

Ce réajustement vise à moderniser le Pacte de stabilité, un ensemble de règles budgétaires instaurées à la fin des années 1990. Ce "corset budgétaire" fixe des limites pour chaque pays, plafonnant le déficit des administrations publiques à 3 % du Produit Intérieur Brut (PIB) et la dette publique à 60 % du PIB.


Objectifs de la réforme

L'objectif principal de cette réforme est de permettre une plus grande flexibilité dans l'application des règles budgétaires, notamment pour les pays confrontés à des difficultés économiques. Cela implique une adaptation des critères budgétaires afin de garantir une réduction progressive des déficits publics tout en préservant la capacité des États membres à effectuer des investissements nécessaires à la croissance économique.


L'accord des Vingt-Sept pour assouplir les règles du Pacte de stabilité de l’UE marque une évolution majeure dans la gestion des finances publiques européennes. Cette réforme vise à moderniser les règles budgétaires existantes pour les rendre plus flexibles, tenant compte des réalités économiques actuelles des différents pays membres, tout en assurant un équilibre entre stabilité financière et croissance économique.

bottom of page