top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Adoption du nouveau Code du Travail à l'Assemblée nationale

Le nouveau Code du Travail malgache, axé sur le dialogue social et la modernisation, a été adopté en séance plénière, marquant une avancée significative pour les travailleurs et employeurs du pays.



L'Assemblée nationale de Madagascar a adopté hier en séance plénière le projet de loi n°24/2023 portant sur le Code du Travail. Cette révision majeure vise à améliorer les conditions de travail et à renforcer les droits des travailleurs tout en s'alignant sur les normes internationales.


Un processus de révision inclusif

Le nouveau Code du Travail a été élaboré avec une attention particulière au dialogue social, comme l'a souligné la Ministre Hanitra Fitiavana Razakaboana. Depuis 2021, les différentes parties prenantes, y compris les syndicats, les employeurs, et les organisations de travailleurs, ont été consultées pour garantir une réforme qui reflète les besoins et les réalités socioéconomiques actuelles de Madagascar. Ce processus inclusif a permis de recueillir divers avis et points de vue, facilitant ainsi l'élaboration d'un Code du Travail plus adapté et équitable.


Les réformes clés du nouveau Code

Adopté sans modification, le nouveau Code du Travail introduit plusieurs réformes importantes. Tout d'abord, la redéfinition du terme "travailleur" pour mieux correspondre à la conjoncture actuelle. Cette mise à jour est en partie due à la ratification de diverses Conventions internationales par Madagascar, visant à aligner les normes locales sur les standards mondiaux.


Parmi les réformes notables, la clarification des règles concernant la migration professionnelle répond à un besoin crucial pour la jeunesse malgache. Le nouveau Code prend également en compte l'essor du télétravail, un secteur en pleine expansion dans le pays, en établissant des régulations spécifiques pour cette forme de travail moderne.


Le congé de paternité et la sécurité au travail

L'inclusion du congé de paternité comme droit des travailleurs dans le secteur privé représente une avancée significative. Ce nouveau droit reflète une volonté de promouvoir l'égalité et de reconnaître le rôle des pères dans la famille.


En matière de sécurité et de santé au travail, le Code révisé renforce les mesures existantes conformément aux Conventions internationales n°155 et n°187. Ces améliorations visent à créer des environnements de travail plus sûrs et à protéger la santé des travailleurs, éléments essentiels pour un développement socioéconomique durable.


Prochaines étapes et mise en œuvre

Après son adoption par l'Assemblée nationale, le nouveau Code du Travail sera soumis à la Chambre haute pour une approbation finale. Une fois cette étape franchie, un décret d'application sera promulgué pour assurer son entrée en vigueur. Ce décret sera crucial pour la mise en œuvre effective des nouvelles régulations et pour garantir que les intérêts de toutes les parties prenantes soient protégés et promus.


Impact sur le secteur privé

Le secteur privé sera particulièrement impacté par ces réformes, avec des implications directes pour les employeurs et les employés. Les améliorations apportées par le nouveau Code visent à créer un environnement de travail plus favorable, stimulant ainsi la productivité et le bien-être des travailleurs. En encourageant des pratiques de travail équitables et en alignant les régulations locales sur les normes internationales, Madagascar se positionne pour attirer davantage d'investissements étrangers et renforcer son économie.


L'adoption du nouveau Code du Travail est une étape majeure pour Madagascar. Elle reflète un engagement envers des conditions de travail justes et équitables, et une volonté de s'aligner sur les meilleures pratiques internationales. Avec cette réforme, le pays espère améliorer significativement le cadre de travail pour ses citoyens et promouvoir un développement inclusif et durable.

78 vues0 commentaire

Comments


bottom of page