top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Affaire « Apollo 21 » : Paul Rafanoharana en prison à Tsiafahy - un débat politique en ébullition


L'affaire Paul Rafanoharana, ancien officier français incarcéré à Tsiafahy, suscite un débat politique enflammé et soulève de nombreuses interrogations. Le ministère de la Justice a récemment apporté des éclaircissements, exposant la situation actuelle du détenu qui purge une lourde peine depuis 2021. Cette affaire fait couler beaucoup d'encre et alimente les discussions politiques en cours.


La condamnation de Paul Rafanoharana

Paul Rafanoharana, considéré comme le cerveau du projet "Apollo 21", est en prison depuis sa condamnation en 2021 à une peine de 20 ans de détention. Son implication présumée dans un complot visant à renverser le président Andry Rajoelina a été à l'origine de cette sentence. Il est important de noter que malgré sa condamnation, il n'a ni été extradé dans un autre pays ni évacué vers un autre lieu de détention.


Problèmes de santé et critiques

Depuis l'annonce de sa condamnation en 2021, l'incarcération de Paul Rafanoharana a été fortement critiquée, notamment par ses proches. Ils ont mis en avant son état de santé dégradé et les conditions de détention qui l'entourent. Des informations provenant du ministère de la Justice ont confirmé que Paul Rafanoharana a présenté des problèmes de santé à partir du 19 novembre 2023, ce qui a été corroboré par les diagnostics médicaux effectués à la prison de Tsiafahy. Face à ces inquiétudes, des examens médicaux externes ont été ordonnés.


Examens médicaux et suivi

Le ministère de la Justice a précisé que le lundi 04 décembre dernier, Paul Rafanoharana a été transporté pour subir des examens médicaux approfondis au Centre IMM et à la Clinique Reine Marie. Ces examens comprenaient un électrocardiogramme (ECG), une tomodensitométrie (TDM), des examens oto-rhino-laryngologiques (ORL) et un bilan sanguin. Selon le ministère, cette démarche était conforme aux dispositions légales en vigueur et respectait les droits humains. Une fois les examens médicaux terminés, Paul Rafanoharana a été immédiatement reconduit à Tsiafahy, où il bénéficie désormais d'un suivi médical assuré par le service médical de la prison.


Un cas qui fait débat

Le cas de Paul Rafanoharana demeure au centre de l'attention, suscitant un débat politique et public. Cette affaire mêle des aspects judiciaires et de santé, soulevant des questions sur la détention, les droits de l'homme et la justice. Les développements futurs de cette affaire continueront à être scrutés de près, tant sur la scène politique que dans l'opinion publique.

bottom of page