top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Affaire Johan Mapaga : condamnation pour viols et agressions sexuelles sur mineures


Johan Mapaga, ex-agent de mannequins, a été reconnu coupable par la cour criminelle départementale de Paris pour des faits de viols et d'agressions sexuelles sur une quinzaine de jeunes filles entre 2007 et 2014. La cour, composée de magistrats professionnels, a prononcé une peine de seize ans de réclusion à son encontre, le déclarant coupable de viols et d'agressions sexuelles utilisant l'autorité conférée par sa fonction.


L'accusation a exposé un modus operandi récurrent où Mapaga, agent de mannequins renommé, approchait des jeunes filles, parfois mineures, dans des lieux publics ou à la sortie des écoles. Il leur faisait miroiter une carrière prometteuse dans le mannequinat, les isolant rapidement de leur famille et les soumettant à son emprise. Son comportement évoluait ensuite vers un régime strict, des humiliations, du harcèlement moral, et finalement des agressions sexuelles.


Les témoignages des jeunes femmes ont dévoilé un schéma répétitif de contrainte psychologique et physique. Mapaga les contraignait à des massages avec des propositions dégradantes, des attouchements sexuels et des abus variés. Il justifiait ces actes par des propos insidieux sur l'industrie de la mode, insistant sur l'association du succès au milieu du mannequinat avec la sexualité.


Le verdict a été accueilli par les parties civiles avec émotion, soulageant certaines des victimes mineures au moment des faits. Mapaga, qui avait contesté les accusations tout au long du procès, a simplement déclaré qu'il avait conscience du mal commis, sans autres commentaires.


La condamnation de seize ans de réclusion s'accompagne d'une obligation de suivi socio-judiciaire pendant sept ans et de l'interdiction pour Mapaga d'exercer dans l'industrie de la mode à l'avenir. Tout manquement à ces obligations pourrait entraîner cinq années d'emprisonnement supplémentaires.


Cet épisode judiciaire met en lumière les abus commis dans l'industrie du mannequinat, soulignant la nécessité de protéger les jeunes en situation de vulnérabilité et de prévenir de tels comportements déplorables.

184 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page