top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Afrique du Sud : Appel à la réglementation accrue de l'orpaillage par les miniers

L'ouest du continent, notamment le Ghana, le Mali, la Guinée et le Burkina Faso, a connu un essor de l'or ces dernières années, mais la question complexe de l'orpaillage, souvent artisanal et illégal, reste un défi à réglementer pour les acteurs du secteur.


Avec des prix de l'or toujours en hausse et la région ouest-africaine qui abrite certaines des plus grandes réserves d'or du monde après l'Australie et le Canada, l'intérêt pour le métal jaune attire les grands industriels ainsi que des millions d'orpailleurs artisanaux. Cependant, cela pose souvent un dilemme aux gouvernements car l'orpaillage artisanal est souvent associé à des pratiques environnementales néfastes et des problèmes sociaux, notamment des risques pour la santé et la sécurité et des tensions au sein des communautés. Terry Heymann, directeur financier du Conseil Mondial de l'Or (WGC), souligne que dans de nombreux endroits où il n'y a pas d'autres moyens de subsistance, les gens se tournent vers l'orpaillage.


En outre, les gouvernements ne perçoivent pas une partie des revenus miniers car les taxes sur l'or artisanal sont rarement payées, ce qui permet à des activités illégales de se développer dans certaines régions. Le PDG de B2Gold, Clive Johnson, s'inquiète de l'ampleur de ces pratiques, en particulier dans la zone proche de leur mine située près de la rivière Falémé, qui marque la frontière entre le Mali et le Sénégal. Selon lui, l'orpaillage à petite échelle est devenu une activité beaucoup plus importante avec des investissements chinois massifs dans des machines coûteuses. Le gouvernement malien prend des mesures pour freiner cette activité et B2Gold l'encourage dans cette voie.


B2Gold, une entreprise minière canadienne, souhaite développer des collaborations pour aider les mineurs artisanaux locaux à mieux transformer leur minerai. Selon Rachel Perks, spécialiste de la Banque mondiale, des réponses répressives ne suffisent pas à résoudre les problèmes liés à l'orpaillage artisanal, mais plutôt une approche collaborative avec les mineurs et leurs communautés. Les conséquences peuvent être dramatiques en l'absence de réglementation, comme l'illustre l'effondrement d'une mine artisanale qui a récemment coûté la vie d'au moins 10 personnes au Burkina Faso.

8 vues0 commentaire

Commenti

Valutazione 0 stelle su 5.
Non ci sono ancora valutazioni

Aggiungi una valutazione
bottom of page