top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Aires protégées : Le manque de personnel entrave la conservation



L'efficacité des aires protégées (AP) dans la conservation de la biodiversité est compromise par un manque criant de personnel, révèle une étude scientifique récente. Cette situation met en lumière les défis auxquels sont confrontés les gestionnaires des AP à Madagascar.


Une pénurie de personnel préoccupante

Selon les résultats de l'étude, 83% des directeurs d'AP signalent un manque de personnel suffisant pour assurer le bon fonctionnement des aires protégées. Cette carence affecte négativement les activités de conservation, compromettant ainsi les efforts pour atteindre les objectifs de préservation de la biodiversité à Madagascar.


Des ratios inquiétants

Le rapport révèle que le ratio moyen de personnel dans les AP est d'un membre du personnel par 37,3 km2, ce qui souligne l'ampleur du défi auquel sont confrontés les gestionnaires des aires protégées. De plus, les femmes ne représentent que 12% du personnel des sites des Aires protégées, reflétant une disparité de genre préoccupante dans ce secteur.


Des solutions axées sur l'implication communautaire

Face à cette situation, les politiques de ressources humaines encouragent l'implication accrue des communautés locales dans la gestion des aires protégées. En effet, les membres de la communauté représentent jusqu'à 94% de la main-d’œuvre externe des AP, soulignant l'importance de leur contribution à la conservation de la biodiversité.


Perspectives d'avenir

Pour surmonter ce défi, il est essentiel de mettre en œuvre des stratégies visant à renforcer les capacités du personnel des aires protégées et à favoriser une participation accrue des communautés locales. Cela nécessite également un soutien financier et institutionnel accru pour garantir que les aires protégées disposent des ressources nécessaires pour remplir leur mission de conservation de la biodiversité.


En conclusion, le manque de personnel constitue un obstacle majeur à la préservation de la biodiversité dans les aires protégées de Madagascar. Il est impératif d'agir de manière proactive pour relever ce défi et garantir la protection à long terme des écosystèmes précieux de l'île.

1 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page