top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Amazon annonce la suppression de 9 000 emplois supplémentaires, portant le total à 27 000 en un an

Amazon rejoint la vague de licenciements touchant les géants du numérique avec de nouvelles suppressions de postes.


Amazon prévoit de supprimer 9 000 postes supplémentaires ce printemps, en plus des 18 000 emplois déjà supprimés en décembre et en janvier, portant le total des suppressions d'emplois à 27 000 en quelques mois, soit près de 9% des effectifs permanents d'Amazon. Alors que la pandémie de Covid-19 avait entraîné une augmentation considérable des achats en ligne et profité largement à Amazon, cette vague de licenciements semble être due à un ralentissement du mouvement. Les coupes ont commencé dans des secteurs moins rentables tels que les entrepôts, les assistants vocaux, les projets de livraison par drones ou les boutiques automatisées. Cependant, cette fois-ci, des secteurs plus rentables, tels que le stockage de données en ligne ou la publicité, semblent également touchés.


Les suppressions d'emploi touchent également Twitch, le service de diffusion en ligne racheté récemment par Amazon, et la suspension des travaux de l'immeuble de bureau en construction près de Washington. Cette tendance s'étend également à d'autres géants du secteur tels que Microsoft et Meta, qui ont également annoncé des suppressions d'emplois importantes. La faillite de la Silicon Valley Bank, la banque du secteur des nouvelles technologies, est également un signe peu encourageant.Au dernier trimestre, Amazon a enregistré très peu de bénéfices, ce qui peut expliquer cette vague de licenciements. Cependant, la décision de supprimer des emplois dans des secteurs plus rentables peut surprendre certains observateurs. Pour l'instant, il n'est pas clair comment cela affectera la position d'Amazon sur le marché.

3 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page