top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Analyse de Philippe Moati sur la crise du prêt-à-porter et ses implications sur le commerce


Selon Philippe Moati, économiste et cofondateur de l'Observatoire Société & Consommation, le secteur du prêt-à-porter traverse une crise structurelle complexe. Ce domaine, ayant longtemps répondu à une demande saturée, a fonctionné dans un contexte de surabondance de collections et de recours massif aux promotions. Toutefois, il subit actuellement les conséquences des choix des consommateurs face à l'inflation, mais également de leur prise de conscience de l'impact environnemental de l'industrie textile.


Les défis du prêt-à-porter face à de nouveaux paradigmes

La montée en puissance de l'« ultrafast fashion » et du marché de la seconde principale crée une concurrence accrue, souvent axée sur une compétition des prix, ce qui affecte négativement le milieu de gamme peu différencié. Ce segment, désormais relativement onéreux, se retrouve particulièrement affecté par cette crise, caractérisée par une tendance à la baisse des ventes.


Extension probable de la crise à d'autres secteurs

Philippe Moati évoque également un possible impact de cette crise du prêt-à-porter sur d'autres domaines du commerce. Il souligne une mutation en cours dans les modèles de consommation ainsi que dans la structuration des offres. Cette évolution se caractérise par un passage d'une approche descendante, focalisée sur le produit, à une approche ascendante, centrée sur le client.


L'évolution vers une logique centrale sur le client

L'économiste met en avant cette transformation majeure où le consommateur joue un rôle central. Les entreprises sont désormais amenées à mieux comprendre les besoins et les attentes des clients pour proposer des offres plus personnalisées et adaptées à leurs préférences individuelles.


Philippe Moati souligne ainsi que cette crise du prêt-à-porter ne se limite pas uniquement à ce secteur mais pourrait bien marquer le début d'une mutation profonde dans la manière dont les entreprises envisagent et répondent aux attentes de leurs consommateurs.

2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page