top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Andry Rajoelina à Séoul : un nouvel élan pour la productivité rizicole à Madagascar

Madagascar et la Corée du Sud signent un mémorandum d'entente pour booster la riziculture malgache et améliorer l'accès à l'eau potable. Un pas vers l'autosuffisance alimentaire !



En visite officielle en Corée du Sud, le président Andry Rajoelina a marqué une étape décisive pour l’agriculture malgache. La signature d’un mémorandum d’entente avec le gouvernement sud-coréen, visant à améliorer la productivité rizicole à Madagascar, annonce une réforme majeure dans le secteur agricole. En quête d’autosuffisance alimentaire, Madagascar espère transformer son agriculture de subsistance en une agriculture moderne et intensive grâce à l’appui de la Corée du Sud, 13ème puissance mondiale.


Coopération stratégique pour la riziculture

Lors de la Conférence sur l’agriculture du Sommet Corée-Afrique, Madagascar a brillé à Séoul. En présence de la ministre coréenne de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires Rurales, Song Mi Ryeong, et de nombreux dignitaires africains, Andry Rajoelina a signé un mémorandum d’entente crucial pour la riziculture malgache. Cet accord prévoit l’établissement de complexes rizicoles dans les districts clés, appelés les greniers du pays. Ces complexes intégreront toutes les étapes de la production, du stockage à la commercialisation, en passant par la fabrication d’engrais et de pesticides. Une initiative qui promet de révolutionner la riziculture et de renforcer les capacités des agriculteurs et du personnel du ministère.


Suivre l’exemple coréen

Le président Rajoelina a souligné l’importance de s’inspirer du modèle coréen, où malgré un territoire montagneux, la Corée du Sud est devenue une puissance agricole grâce à l’innovation technologique. En utilisant des semences résistantes aux changements climatiques, la Corée a transformé son agriculture. "Un bon Président c’est celui qui peut nourrir son peuple. Moi je veux être un bon Président", a déclaré Rajoelina. La ministre Song Mi Ryeong a exprimé son souhait de voir la Corée devenir un partenaire clé du développement agricole en Afrique, renforçant ainsi les liens entre les deux continents.


Industrie et eau potable

Le matin même, Andry Rajoelina a participé à un panel sur l’industrialisation au Sommet Corée-Afrique, affirmant que l’industrialisation est essentielle pour la croissance économique et la création d’emplois. Ce secteur est une priorité de son second mandat, intégré dans le pilier numéro 2 de la Politique Générale de l’Etat. En clôture de son voyage, le président a visité le centre d’épuration d’eau K-WATER de Séoul. La Corée soutiendra Madagascar dans la résolution de ses problèmes d’approvisionnement en eau potable, un enjeu crucial avec seulement 52% de la population ayant accès à l’eau potable. Une stratégie pour combler le déficit de 4,2 millions de m³ d’eau, notamment à Antananarivo, a été discutée.


Ensemble pour un avenir meilleur

Cette visite officielle en Corée du Sud, ponctuée par des accords stratégiques en agriculture et en approvisionnement en eau, démontre l’engagement de Madagascar à collaborer avec des partenaires internationaux pour améliorer les conditions de vie de sa population. Avec des initiatives ambitieuses et une volonté politique forte, Madagascar aspire à un futur où l’autosuffisance alimentaire et l’accès universel à l’eau potable deviennent des réalités.

11 vues0 commentaire

Comments


bottom of page