top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Andry Rajoelina : les trois piliers du développement pour son deuxième mandat


La cérémonie d'investiture du président Andry Rajoelina pour son deuxième mandat a eu lieu samedi au Stade Barea Mahamasina. Avec la fin de l'ère des "13 Velirano", l'attention se tourne désormais vers les "3 Andry", qui guideront les actions pour le développement du pays au cours des cinq prochaines années. Ces "3 Andry" symbolisent les domaines clés sur lesquels se concentreront les efforts : le capital humain, l'industrialisation et la bonne gouvernance.


Un moment déterminant

Andry Rajoelina, souvent surnommé le TGV, a officiellement prêté serment en tant que président de Madagascar pour son deuxième mandat. La cérémonie d'investiture s'est déroulée au Stade Barea Mahamasina, devant une foule nombreuse et en présence d'invités de marque, dont le président de l'Union des Comores et actuel président de l'Union Africaine, Azali Assoumani, ainsi que d'autres dirigeants africains. La cérémonie solennelle a également impliqué le système judiciaire, car Andry Rajoelina a prêté serment, administré par des juges constitutionnels et dirigé par le président de la Haute Cour Constitutionnelle, Florent Rakotoarisoa.


Le serment et l'engagement

Devant une foule de plus de 50 000 spectateurs, le président Rajoelina a levé sa main droite et juré de remplir ses fonctions, d'utiliser de manière responsable le pouvoir qui lui est confié, et de défendre l'unité nationale, les droits de l'homme, la Constitution et les lois du pays. Il s'est engagé à être le président de tous les citoyens malgaches sans exception, reconnaissant le million de nouveaux électeurs qu'il a gagné par rapport à l'élection précédente.


Lors de son discours devant une assistance principalement favorable, le président Rajoelina a mis en avant les réalisations de son premier mandat, mettant l'accent sur le développement des infrastructures telles que les écoles, les hôpitaux, les stades, les routes, les barrages et les universités. Il a souligné la résilience face aux défis, notamment la pandémie, la sécheresse, les cyclones et les adversités politiques, affirmant que des progrès avaient été réalisés malgré ces obstacles.


Trois piliers du développement

Pour son deuxième mandat, le président Andry Rajoelina a défini trois piliers fondamentaux pour le développement :

  1. Capital Humain : L'accent sera mis sur la production locale de ce dont le peuple malgache a besoin. Cela comprend la promotion de l'industrialisation, l'amélioration de l'environnement des affaires et la formation intensive des jeunes. Des efforts seront également déployés pour gérer la croissance démographique grâce à la planification familiale.

  2. Industrialisation : Le président Rajoelina vise à renforcer l'industrialisation et à créer un environnement propice à la croissance des entreprises. Cela comprend des mesures visant à réduire la corruption, avec des sanctions sévères contre les fautifs au sein de l'administration. Le président met l'accent sur son engagement envers l'intégrité et la responsabilité.

  3. Bonne Gouvernance : La lutte contre la corruption reste un thème central. Le président a promis des mesures strictes contre la corruption au sein du gouvernement. De plus, des sources d'énergie renouvelable seront promues pour résoudre les problèmes auxquels est confrontée la compagnie nationale d'électricité, la JIRAMA. Les plans comprennent la création de parcs solaires dans 47 des 119 districts au cours des six premiers mois du nouveau mandat, ainsi que la distribution de lampes solaires dans tout le pays. Des projets d'infrastructure, tels que le pipeline à Efaho dans le Sud et l'autoroute Tana-Toamasina, seront également finalisés au cours de ce mandat.


Un appel au patriotisme

Au début de son deuxième mandat, le président Rajoelina tend la main à toutes les personnes prêtes à contribuer au développement de Madagascar. Il s'adresse aux citoyens, aux partisans, aux fonctionnaires, au secteur privé et à toutes les forces actives de la nation, déclarant : "Je suis ouvert à tous. Je ne ferai aucune exclusion. Marchons ensemble pour l'intérêt supérieur de la nation." Le patriotisme est le seul critère exigé par le président Rajoelina de ceux qui souhaitent travailler avec lui.


La cérémonie d'investiture a également été marquée par des tirages au sort qui ont comblé de bonheur quelques spectateurs chanceux, notamment une famille qui a remporté un appartement T3 au Lake Village Ivato et d'autres qui ont reçu des prix tels qu'un terrain de 300m2 et des unités de logement abordables.

bottom of page