top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Andry Rajoelina mène une offensive économique auprès des investisseurs Émiratis

Andry Rajoelina lance une offensive économique au Congrès AIM, appelant les investisseurs émiratis à explorer les opportunités offertes par Madagascar pour une croissance durable.



Le Président Andry Rajoelina a profité du 13e Congrès AIM (Annual Investment Meeting) à Abu Dhabi pour lancer une offensive économique auprès des investisseurs émiratis. Unique chef d'État invité à cet événement prestigieux, Rajoelina vise à renforcer les liens économiques entre Madagascar et les Émirats Arabes Unis (EAU), offrant les opportunités d'investissement offertes par la Grande Île.


Madagascar à l'honneur au Congrès AIM

Invité d'honneur du président des EAU, Mohamed Bin Zayed Al Nahyan, Andry Rajoelina a saisi l'opportunité d'adresser un message fort aux 12 000 participants du congrès. Représentant 175 délégations officielles, ces dirigeants économiques se réunissent sous le thème « S'adapter à un paysage d'investissement en mutation : exploiter un nouveau potentiel pour le développement économique mondial ». Rajoelina a appelé à des partenariats économiques renforcés entre Madagascar et les EAU. Avec son deuxième mandat à peine entamé, il espère positionner Madagascar comme un acteur clé de la scène économique internationale.


Un écosystème propice à l'investissement

Lors de son discours d'ouverture, Andry Rajoelina a mis en avant les secteurs clés dans lesquels Madagascar offre des opportunités d'investissement. L'île aspire à tisser des liens stratégiques avec des partenaires internationaux partageant une vision de croissance économique durable. Il a invité la communauté d'investisseurs présente à explorer les opportunités disponibles, soulignant le climat favorable que le pays s'efforce de créer pour les investissements utiles et durables.


Collaboration pour une raffinerie aurifère

Rajoelina a également annoncé un projet de collaboration pour ouvrir la première raffinerie aurifère à Madagascar. Cela constituera une étape majeure dans le développement de l’industrie minière locale. Il a également évoqué les initiatives en matière de transition énergétique, en mentionnant les 47 parcs solaires en cours de développement et le projet « Hazavana ho anao », qui vise à distribuer des lampes solaires aux ménages malgaches.


Renforcement des relations bilatérales

Lors du Congrès AIM, Rajoelina a eu plusieurs rencontres bilatérales avec des dignitaires émiratis, y compris le Dr Thabi Bin Ahmed Alzeyoudi, ministre d'État chargé du Commerce extérieur, et la délégation de l'AD Ports Group, régulateur exclusif des ports et infrastructures connexes. à Abou Dhabi. Ces réunions visaient à consolider les relations économiques entre les deux pays, explorant notamment la possibilité d'investissements émiratis dans les secteurs du tourisme, de l'agriculture, et des infrastructures.


Perspectives pour le développement

Andry Rajoelina a clairement indiqué que Madagascar cherche à devenir un pôle économique majeur en Afrique. La collaboration avec les Émirats Arabes Unis pour la création d'une raffinerie aurifère, l'ouverture d'une ligne aérienne directe entre les deux pays, et les projets de développement des énergies renouvelables, démontrant la volonté du gouvernement de diversifier ses partenariats et d 'attirer davantage d'investisseurs internationaux.


Le Congrès AIM à Abu Dhabi offre à Andry Rajoelina une plateforme pour promouvoir Madagascar en tant que destination d'investissement majeur. Avec des plans ambitieux pour l'industrie minière, les énergies renouvelables et les infrastructures, le président malgache s'engage dans une offensive stratégique pour positionner son pays sur la scène internationale et renforcer les partenariats économiques avec les Émirats Arabes Unis.

0 vue0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page