top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Andry Rajoelina : nouveau défi électoral et familial


Le président sortant de Madagascar, Andry Rajoelina, a confirmé sa participation à l'élection présidentielle prévue pour le 9 novembre prochain, lançant officiellement sa campagne dans une ambiance électrisée.


Une candidature solennelle

Hier, Michkael Solofoniaina, le mandataire du parti Tanora malaGasy Vonona (TGV), s’est rendu au siège de la Haute Cour Constitutionnelle pour déposer la candidature de Rajoelina. Parallèlement, le président a tenu un meeting au Palais des Sports de Mahamasina, où il a annoncé officiellement sa candidature.


La Force du soutien populaire

Rajoelina a souligné le soutien massif qu'il a reçu de divers groupes, y compris des figures religieuses, des élus et des jeunes. "Je suis prêt à me présenter à cette élection et devenir le président de tous les Malagasy", a-t-il déclaré devant ses supporters.


Une détermination sans faille

Affichant un optimisme inébranlable, Rajoelina a minimisé la compétence de ses adversaires, affirmant que la plupart d'entre eux ne pourraient même pas « courir ¼ de tour de piste ». Il a également souligné l'importance du Palais des Sports, le lieu où "l'histoire a été écrite" lors de sa victoire en 2018.


Bilan et promesses

Rajoelina compte sur le bilan de son premier mandat comme atout majeur pour sa réélection. Il a mis en avant les réalisations en termes d'infrastructure, d'éducation et de santé, et promet de prioriser l'emploi et le développement au niveau local pour son deuxième mandat.


Défis personnels et familiaux

Qualifiant cette nouvelle candidature comme un "nouveau départ", Rajoelina a remercié son épouse et ses enfants pour leur soutien continu et les sacrifices endurés pendant son premier mandat. Il a également présenté ses excuses à ses proches et partisans qui se sentent délaissés ou oubliés, suggérant une refonte possible de son équipe de campagne.


Un pique à ses adversaires

Répondant à ceux qui ont tenté d'empêcher sa candidature, Rajoelina a souligné que la constitution lui permet de briguer un second mandat. "Seul le peuple malagasy peut choisir celui qui va diriger le pays", a-t-il déclaré, ajoutant que "personne ne pourra empêcher la volonté de Dieu de se réaliser".


L'annonce de la candidature d'Andry Rajoelina pour la présidentielle de 2023 signale le début formel de la course à la magistrature suprême à Madagascar. Affichant une confiance écrasante et soutenu par une base diversifiée, il se pose comme un candidat incontournable, tout en élevant les enjeux non seulement au niveau politique mais aussi personnel et familial. La campagne est officiellement lancée et promet d'être intense.

6 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page