top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Andry Rajoelina participe au transformatif sur le développement du capital humain en Tanzanie

Le président Andry Rajoelina se prépare à participer au Sommet mondial sur le développement du capital humain en Afrique, coorganisé par la Banque mondiale et le gouvernement tanzanien, où il mettra l'accent sur le besoin crucial d'investir dans les individus pour assurer la prospérité et la croissance du continent.



Le président Andry Rajoelina s'est engagé à se rendre en Tanzanie pour participer au Sommet mondial sur le développement du capital humain en Afrique. Le sommet, co-organisé par le gouvernement tanzanien et la Banque mondiale, vise à réunir une vingtaine de chefs d'État à Dar-es-Salam pendant deux jours pour discuter de l'importance primordiale d'investir dans les individus. Le point central de cet événement est d'attirer l'attention des institutions mondiales sur l'importance de l'apprentissage, de l'amélioration des compétences et du développement humain. Un résultat crucial de ce sommet sera la "Déclaration de Dar-es-Salam", un document qui sera signé par tous les chefs d'État présents et qui énoncera les objectifs à atteindre en matière de développement du capital humain en Afrique.


Depuis 2018, Madagascar a activement intégré le développement du capital humain dans ses programmes prioritaires, avec différentes initiatives visant à promouvoir l'éducation, la formation professionnelle, la productivité et la création d'un environnement économique favorable à la création d'emplois. L'initiative Velirano 8 du président Rajoelina met notamment l'accent sur la promotion des femmes et de la jeunesse. En 2020, Madagascar affichait l'un des scores les plus bas au monde en matière de capital humain, avec un indice de 0,39. Cependant, le pays a progressé vers des dividendes démographiques grâce à des investissements importants dans les infrastructures éducatives, telles que les écoles et les universités. Des projets tels que les cantines scolaires, qui bénéficient à plus d'un million de personnes quotidiennement, ainsi que la distribution de plus de 15 millions de supports d'apprentissage ont contribué de manière significative à améliorer la situation. De plus, des efforts ciblés dans le secteur de la santé, tels que l'augmentation de l'accès aux méthodes modernes de planification familiale et la promotion des accouchements en milieu médicalisé, ont donné des résultats positifs et significatifs.


Avec près de 78 % de sa population âgée de moins de 35 ans, Madagascar reconnaît l'importance de prioriser des programmes répondant aux besoins de sa jeunesse. La participation au Sommet mondial sur le développement du capital humain offre une occasion précieuse au pays de présenter ses progrès actuels et d'échanger les meilleures pratiques avec d'autres nations. En participant aux débats portant notamment sur les thèmes de "La prospérité de l'Afrique dépend de la jeunesse de sa population : comment l'Afrique peut-elle utiliser pleinement sa jeune population pour réaliser l'Agenda 2063 ?" et "Sommes-nous prêts à investir dans l'éducation et la productivité des jeunes africains ? Que devons-nous faire pour doter les jeunes des compétences nécessaires à la création d'emplois ?", le président Rajoelina vise à souligner l'importance du développement des compétences des jeunes pour assurer leur employabilité et favoriser le progrès du pays vers un avenir plus prometteur.

12 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page