top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Ankarabe submergé par une foule jaune lors de la fête de Siteny à Ambilobe, Madagascar

L'arrivée de Siteny Randrianasoloniaiko à Ambilobe suscite à la fois espoir et méfiance dans cette région du nord de Madagascar.



Depuis plusieurs jours, des rumeurs circulaient dans les ruelles d'Ankarabe, annonçant la visite imminente de Siteny Randrianasoloniaiko. Les conversations allaient bon train au marché et dans les gargotes, alimentant l'excitation autour de l'arrivée de ce leader politique tant attendu. Tantôt soutenu par ses partisans, tantôt scruté avec méfiance, Siteny Randrianasoloniaiko a finalement fait son entrée à Ambilobe le samedi 27 mai 2023. Vêtu de jaune, symbole de la région DIANA, il était suivi par une marée de sympathisants qui avaient tant espéré ce moment. Lors de son discours à la SIRAMA, il a mis l'accent sur l'importance de la décentralisation, un sujet souvent évoqué auprès de la population de cette contrée. Certains voient en lui le chantre de la décentralisation et de la réconciliation nationale, tandis que d'autres restent sceptiques quant à ses intentions réelles.


Pour certains habitants d'Ambilobe, l'arrivée de Siteny Randrianasoloniaiko est perçue comme une opportunité d'écouter ses propositions et de comprendre sa vision pour résoudre les problèmes auxquels fait face le peuple malgache. Cependant, il existe aussi des voix critiques, considérant cette visite comme une manœuvre politique visant à accroître sa popularité dans sa ville natale. Le district d'Ambilobe se retrouve ainsi partagé entre espoir et méfiance, avec des citoyens qui cherchent à prendre leur destin en main plutôt que d'attendre un hypothétique sauveur politique. La nouvelle génération exprime son désir de se relever par ses propres moyens, estimant qu'elle n'a pas besoin des politiciens pour s'en sortir. Malgré tout, certains partisans jaunes voient en Siteny Randrianasoloniaiko l'homme de la situation, un député proche du terrain qui peut changer la donne. Les autorités locales, quant à elles, se sentent ébranlées par cette vague jaune et tentent de freiner l'élan de la caravane du Mihava tour.

Comments


bottom of page