top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Ankizy Mozika Festival : une fête musicale pleine de promesses


L'"Ankizy Mozika Festival", organisé par le Cercle Germano Malgache, a transformé le Kianjan'ny Kanto Mahamasina en un havre musical animé. Cet événement marquait la troisième édition d'une célébration mettant en avant le talent incroyable des jeunes musiciens malgaches.


Aux alentours de 13h50, la grande tente du Kianjan'ny Kanto Mahamasina était animée par l'arrivée de centaines d'enfants, accompagnés de leurs encadreurs. L'"Ankizy Mozika Festival" en était à sa troisième année et était organisé par le Cercle Germano Malgache. Étaient présents des professeurs de violon et de batterie, accueillant chaleureusement leurs élèves enthousiastes. Certains jeunes musiciens s'asseyaient tranquillement avec leurs parents, tandis que d'autres, les plus âgés, semblaient ravis de passer un dimanche après-midi à l'extérieur des murs de leur école de musique. Pendant ce temps, un maître de la percussion donnait les dernières instructions à ses élèves, se concentrant principalement sur le jeu du djembé. La scène était prête pour un voyage musical mémorable, avec des élèves de tous âges, des enfants aux adolescents, attendant avec impatience leur tour pour se produire. Jenny Raodson, coordinatrice culturelle de Cgm Analakely, a partagé : "Au total, il y aura 50 artistes aujourd'hui, présentant une variété de genres, notamment le jazz et la musique traditionnelle."


Le festival avait pour objectif de fournir une plateforme aux jeunes talents pour montrer leur virtuosité musicale. Certains s'apprêtaient à se produire devant un public pour la toute première fois, tandis que d'autres, les plus expérimentés, savouraient l'occasion de profiter d'un dimanche après-midi à l'extérieur de leur école de musique. Un membre du jury, un peu désorienté par l'augmentation soudaine de l'ensoleillement et de la chaleur, a commenté : "Apparemment, il y aura des récompenses pour tout le monde, ajoutant un peu d'excitation au festival, veillant à ce qu'il reste un souvenir précieux pour les enfants."


Malgré le matin nuageux, le temps s'est avéré parfait pour profiter de la musique. "Notre école est représentée par deux musiciens, âgés de 11 et 12 ans. Ils vont faire un numéro 'jamless'", a déclaré Mendrika Rasolomahatratra, le légendaire batteur du groupe Solomiral. "Jamless" est une forme de karaoké de batterie où les musiciens jouent sur une chanson sans la partie de batterie. Ces deux jeunes talents s'apprêtaient à interpréter des chansons de The Police et du groupe de rock Toto. Casimir Rakotoniaina, de l'école Casi-Musique, qui enseigne le violon depuis 1973, a souligné l'importance de l'enseignement en personne.

"Pour le violon, c'est idéal de commencer à l'âge de sept ans. Apprendre à tenir l'instrument et l'archet avec le bon équilibre de flexibilité et de fermeté prend environ quatre mois. À cet égard, rien ne vaut un vrai professeur", a-t-il ajouté. Les deux professeurs de musique ont convenu que l'internet est un outil d'apprentissage précieux qui complète les cours en classe.


Plus d'une douzaine d'écoles d'Antananarivo et de ses environs ont répondu à l'invitation du Cgm pour l'"Ankizy Mozika Festival". La présence de jeunes batteuses indiquait que la barrière des genres en musique, souvent associée à la domination masculine, est peu à peu en train de s'estomper. Selon Mendrika Rasolomahatratra, "La relève est là, et c'est prometteur. Même pour la batterie, elle attire autant les filles." Les deux professeurs de musique ont convenu que l'intérêt de la jeune génération pour la musique est à la hausse, avec plus d'élèves que jamais. Cette tendance positive peut être en partie attribuée aux parents qui ont été exposés à la musique dans leur jeunesse et qui continuent de soutenir les intérêts musicaux de leurs enfants.


En conclusion, l'"Ankizy Mozika Festival" témoigne du talent musical florissant parmi la jeunesse malgache. Il offre une plateforme aux jeunes musiciens pour montrer leurs compétences et offre un aperçu prometteur de l'avenir de la musique malgache.

7 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page