top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Annick Ratsiraka : une héritière politique entre en scène

Annick Ratsiraka s'avance : un héritage politique renaît, mais quelles conséquences pour la dynastie Ratsiraka?


La scène politique malgache connaît un début de course présidentielle plutôt réservé. Alors que le premier jour de dépôt des dossiers de candidature est passé sans encombre à la Haute Cour Constitutionnelle (HCC), c'est Annick Ratsiraka, fille de l'emblématique ancien président Ratsiraka, qui prend la relève et envisage de soumettre sa candidature aujourd'hui. En tant que secrétaire général de l'Arema, son dépôt marquerait un tournant majeur dans la préparation des élections du 9 novembre.

En décidant de se lancer dans la course présidentielle, Annick Ratsiraka non seulement honore l'héritage politique de son père, mais soulève également des interrogations quant aux ramifications familiales de sa décision. La question se pose notamment sur la position de sa sœur, Sophie Ratsiraka, actuellement en poste ministériel, et celle de son cousin, le député Rolland Ratsiraka, également pressenti pour la course.

L'attention est également tournée vers l'ancien président Marc Ravalomanana, qui avait initialement prévu de déposer sa candidature le premier jour. Un obstacle administratif lié à l'obtention de l'état 211 bis, essentiel pour valider la régularité fiscale d'un candidat, a retardé son entrée officielle dans la course.

19 vues0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page