top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Antananarivo: coupures électriques régulières perturbent la vie quotidienne


Bien loin de la vision d’une capitale baignant dans une douce lumière nocturne, Antananarivo, et ses périphéries, vivent une tout autre réalité, où les habitants sont victimes de coupures d'électricité devenues, pour beaucoup, une routine pénible. Malgré les assurances données il y a quelques mois sur l’élimination du délestage dans un délai de trois semaines, les citoyens de la ville sont, soir après soir, plongés dans une obscurité à la fois littérale et métaphorique.


Chronologie d’une nuit sans lumière

Le scénario est presque prévisible : entre 22h10 et 22h30, les lumières s'éteignent, laissant derrière elles une ville plongée dans l’obscurité jusqu’aux premières lueurs du matin, vers 4 heures. Une récurrence qui soulève des inquiétudes majeures en matière de sécurité parmi les usagers et interroge sur la gestion énergétique de la ville. Pour aggraver le tableau, certains quartiers subissent également des coupures de quelques heures en journée, et d’autres des interruptions intermittentes en fin d’après-midi.


Des conséquences au-delà de l’inconfort

Le simple désagrément de se retrouver dans le noir prend une toute autre ampleur lorsque l'on considère les impacts de ces coupures régulières sur la vie quotidienne et professionnelle des Tananariviens. Les appareils électroménagers, sensibles aux fluctuations de puissance, tout comme les outils professionnels, ne sont pas épargnés, causant des perturbations et des coûts additionnels inattendus pour les ménages et les entreprises.


La recherche d’explications et de solutions durables

Ces coupures, bien qu’ayant un caractère cyclique, restent sans explication claire pour les résidents qui, chaque soir, naviguent dans l'incertitude de savoir si leurs foyers seront, ou non, illuminés. La persistance du problème et son amplification apparente font naître une demande pressante de transparence et de solutions durables par les autorités compétentes pour non seulement garantir la sécurité des habitants mais aussi pour assurer le bon fonctionnement et la productivité des entités professionnelles.


Un éclairage nécessaire sur l’avenir énergétique

Antananarivo, chaque soir enveloppée dans un manteau d’obscurité, devient le symbole d’un problème énergétique aux ramifications étendues, affectant autant le confort des résidents que la dynamique de la vie locale. Les solutions, au-delà de l’immédiateté, doivent envisager un horizon où l'électricité n'est plus un luxe ou une incertitude, mais une constante fiable, permettant aux citoyens et aux entreprises de prospérer en toute sérénité.

3 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page