top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Antananarivo dans le noir : crise persistante de délestage électrique perturbe la vie quotidienne


Antananarivo, la capitale malgache, confrontée à une crise énergétique croissante, voit ses habitants plongés dans l'obscurité, une réalité qui devient de plus en plus la norme. Les coupures d'électricité persistantes, exacerbées par les récents orages, ont créé une situation désastreuse, affectant profondément la vie quotidienne des résidents.

Une obscurité prolongée: des coupures récurrentes sans explications

Les résidents de Tana sont obligés de s'adapter à un mode de vie où les coupures d'électricité, qui surviennent inopinément de 22 heures jusqu'aux premières heures de la matinée, sont devenues un événement quotidien. Cette situation, qui dure depuis des semaines, voire des mois, est aggravée par un manque de communication et d'explication de la part des autorités responsables, laissant les citoyens dans l'incertitude et l'impuissance.

Des conditions aggravées par les intempéries

La situation déjà précaire s'est intensifiée avec les orages récents, qui ont causé des dommages supplémentaires aux infrastructures électriques. Les résidents subissent une « double peine » : non seulement ils doivent endurer des coupures régulières, mais ils sont également à la merci des éléments, avec des pannes qui se multiplient à cause des conditions météorologiques.

Des promesses non tenues : la frustration montante des usagers

Malgré les assurances données par la Jirama, la société nationale d’eau et d’électricité, concernant les travaux de réparation et d’amélioration, les améliorations tangibles se font attendre. Les usagers, déjà fatigués, se sentent négligés, remarquant peu ou pas de changement dans la qualité du service. L’arrivée de la saison des pluies ne fait qu'ajouter à l’appréhension collective, avec la perspective de défis supplémentaires et imprévus.

Un appel à l'action urgent

La crise de délestage à Antananarivo est plus qu'un simple inconvénient; c'est une entrave significative à la qualité de vie et, potentiellement, un frein au développement économique et social de la ville. La frustration et le désespoir croissants des citoyens appellent à une action urgente et transparente de la part des autorités compétentes. Des solutions à long terme, allant au-delà des réparations temporaires, doivent être explorées et mises en œuvre pour éviter que la capitale malgache ne soit laissée dans le noir.


6 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page