top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Antananarivo : L'urgence déchets force la main de l'État

Antananarivo submergée par les déchets : découvrez comment l'État intervient pour nettoyer la capitale !

Antananarivo, la capitale malgache, croule sous le poids des déchets. L'amoncellement d'ordures à chaque coin de rue témoigne de l'incapacité actuelle de la Commune Urbaine d'Antananarivo (CUA) à assurer l'assainissement de la ville. Face à cette situation préoccupante, l'État central a décidé de prendre les rêves en initiant une "opération éclair" de collecte des déchets. Cette mission a démarré récemment dans le sixième arrondissement, marquant une intervention directe et nécessaire.

Lors d'une émission télévisée hebdomadaire sur les chaînes nationales, la ministre de la Communication et de la Culture, Lalatiana Rakotondrazafy, a partagé les défis financiers auxquels la CUA est confrontée. Elle a souligné que ces difficultés avaient conduit le président à intervenir, ordonnant au gouvernement de collaborer avec les autorités locales. Pour pallier cette urgence, l'État a reconnu des fonds spécifiques destinés à l'achat de carburant, garantissant ainsi le bon fonctionnement des camions de ramassage.

Cette intervention, bien que cruciale, devrait durer à neuf à dix jours. Elle offre une bouffée d'air, littéralement, aux résidents de la capitale qui peuvent espérer respirer un air un tant soit peu purifié. Néanmoins, des questions subsistantes : combien de temps cette solution restera-t-elle ? Les problèmes financiers de la CUA sont-ils vraiment proches de leur fin, ou n'est-ce que le début d'une longue série de défis ?


bottom of page