top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Antonio Guterres appelle à un programme ambitieux pour l'eau lors de la conférence de l'ONU

La conférence de l'ONU sur l'eau a pris fin après 3 jours et a rassemblé 6 500 participants du monde entier. Antonio Guterres a appelé à un programme d'action audacieux pour lutter contre la consommation excessive d'eau et l'inaccessibilité à l'eau potable pour un quart de la population mondiale, bien qu'un accord contraignant n'ait pas pu être obtenu.


La conférence sur l'eau de l'ONU, qui s'est déroulée sur trois jours, a mobilisé l'organisation comme jamais auparavant, mais il est difficile d'avoir une vue d'ensemble exhaustive de tous les engagements pris. L'urgence est palpable, car selon les experts de l'eau des Nations unies, le développement de l'eau potable, de l'hygiène et de l'assainissement a pris du retard, en particulier en Afrique où les habitants ont plus de risques de mourir de ces carences que d'une catastrophe naturelle.


Pourtant, de nombreux engagements ont été pris lors de la conférence. Un groupe de 50 entreprises présentes dans 130 pays a promis une meilleure utilisation de l'eau sur leurs chaînes de production pour lutter contre le gaspillage. Un consortium de gouvernements, d'industries et de membres de la société civile s'est également engagé à supprimer toute présence de plomb dans l'eau potable. Enfin, une initiative majeure de restauration des rivières et des marécages a été dévoilée, portée notamment par la République démocratique du Congo et le Gabon. Son objectif est de restaurer 300 000 km de rivières d'ici 2030, l'équivalent de sept fois le tour de la Terre. Ces engagements témoignent de l'importance de la conférence de l'ONU sur l'eau et de la nécessité de prendre des mesures pour résoudre la crise mondiale de l'eau.

6 vues0 commentaire

ความคิดเห็น


bottom of page