top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Appel à la réouverture de la Base Toliara M: Soutien massif des associations tuléaroises

Des associations soutiennent le président de la République dans sa volonté de rouvrir la Base Toliara.

L'adoption du nouveau code minier suscite des questions quant à l'avenir de la Base Toliara. Cependant, du côté des forces tuléaroises, les revendications pour la reprise des activités de la société minière se multiplient. De nombreuses associations représentant la population de Toliara ville et des communes rurales environnantes expriment leur soutien au président de la République dans sa volonté de réouvrir la Base Toliara.


Parmi ces associations figurent la Plateforme des notables de Toliara, l'association TOMIRA, Zaza MAZOTO, les pêcheurs d'Akioviko, l'association Vezo Tea Longo, l'association Fivami, la FITEA, l'association des tireurs de cyclopousses de Toliara, la Plateforme des associations œuvrant pour le développement de Toliara (FITAZA), ainsi que plusieurs associations de femmes locales. L'association Toko Bey Telo, en particulier, souligne avec force la nécessité absolue de rouvrir la Base Toliara. Les trois présidents élus de cette association, représentant les trois clans Tanalagna à Toliara, sont même venus expressément dans la capitale pour renforcer cet appel. Ils défendent l'idée que compte tenu de la situation socioéconomique de plus en plus précaire à Toliara, il est temps de ne plus bloquer un projet qui vise finalement à stimuler l'économie régionale et nationale.


Les dirigeants de Toko Bey Telo affirment que la réouverture de la Base Toliara est l'une des solutions immédiates pour endiguer le chômage qui atteint des proportions inquiétantes dans la région. Ils aspirent à offrir un avenir meilleur aux enfants des familles vivant dans les zones concernées par ce projet d'exploitation d'ilménite, des ressources qui méritent d'être exploitées.

13 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page