top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Appel à la raison de Chems-Eddine Hafiz, recteur de la grande Mosquée de Paris


En période de conflit israélo-palestinien, Chems-Eddine Hafiz, recteur de la Grande Mosquée de Paris, souligne l'importance de la réflexion et de la prudence face aux déclarations hâtives. Dans une ère dominée par la confusion numérique, il appelle à éviter les discours haineux et à préserver un débat nuancé.

L'appel à la prudence et à la nuance

Hafiz explique son choix de limiter ses interventions médiatiques, soulignant la couverture brouillée du débat par la cacophonie des réseaux sociaux. Il dénonce ces plateformes devenues des repaires d'idéologues malveillants, capables de provoquer des dérives dévastatrices.

Le danger des jugements intéressés

L'auteur met en garde contre les déclarations prétendument perspicaces mais en réalité intéressées, masquant des jugements partials. Il appelle à préserver le débat nuancé et intelligent, essentiel pour comprendre la complexité des enjeux géopolitiques.

Face à l'antisémitisme et à l'islamophobie

Hafiz rejette l'idée que dénoncer l'antisémitisme en France serait un renoncement aux droits fondamentaux du peuple palestinien, et alerte sur l'assimilation erronée de la dénonciation des discours antimusulmans à l'islamisme. Il souligne la nécessité de choisir la voie de la nuance plutôt que de succomber aux extrêmes.

Chems-Eddine Hafiz appelle à faire un choix entre la raison et l'humanisme d'une part, et les discours haineux et les jugements intéressés de l'autre. En ces temps de tension, il exhorte à privilégier la nuance, la compréhension, et à éviter de tomber dans l'extrémisme idéologique.


5 vues0 commentaire

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page