top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Appel du collectif des candidats pour le dialogue et la dénonciation des irrégularités électorales


Lors d'une conférence de presse hier, les dirigeants politiques Marc Ravalomanana, Hajo Andrianainarivelo, Hery Rajaonarimampianina, Auguste Paraina, Andry Raobelina et Jean Jacques Ratsietison ont réitéré leur engagement envers leurs partisans malgré les résultats contestés du premier tour de l'élection présidentielle du 16 novembre.


Soutien à toute initiative de dialogue

Le Collectif des candidats, regroupant ces figures de l'opposition, a exprimé sa volonté de soutenir toutes les initiatives visant à dénoncer les "irrégularités présumées" survenues lors de ce scrutin présidentiel. Ils ont rappelé des faits tels que les entraves à la participation politique, la manipulation des organes électoraux et le manque de transparence, tout en affirmant leur détermination à persévérer dans leur démarche. Cependant, aucune manifestation n’est encore prévue.


Engagement en faveur du dialogue

En parallèle, ces dirigeants de l'opposition ont confirmé leur soutien au dialogue instauré par la « plateforme de médiation et de dialogue ». Dirigée par le Conseil œcuménique des Églises chrétiennes et la présidente de l'Assemblée nationale, cette initiative vise à apaiser les tensions et à promouvoir la réconciliation nationale, soutenue également par les observateurs internationaux tels que l'Union Africaine, la SADC et l'Organisation. Internationale de la Francophonie.


Dénonciation du manque d'impartialité

Malgré cet appui au dialogue, le Collectif des candidats maintient ses critiques envers les organismes électoraux et le gouvernement en place. Hier, à Andraharo, Hery Rajaonarimampianina et ses collègues ont pointé du doigt la commission électorale, la Haute Cour constitutionnelle (HCC) ainsi que le gouvernement actuel, les tenants pour responsables de la crise actuelle. Marc Ravalomanana a souligné le manque flagrant d'impartialité de ces institutions et du gouvernement, persistant dans leurs contestations et appelant à la vigilance continue de la population face à la situation post-électorale tendue.


Persistance des revendications pour une élection équitable

En conclusion, le Collectif des candidats, bien que soutenant le dialogue pour apaiser les tensions, continue de dénoncer les irrégularités électorales et le manque d'impartialité des organes en charge du processus électoral. Leur persistance dans ces revendications souligne la nécessité d'une élection équitable et transparente pour assurer la stabilité politique et la confiance des citoyens dans le processus démocratique de Madagascar.

6 vues0 commentaire

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page