top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Appels à une trêve humanitaire : France et États-Unis mobilisés


La France appelle à une "trêve humanitaire immédiate" dans le contexte du conflit en cours entre Israël et le Hamas. Cette déclaration a été faite par la ministre des affaires étrangères, Catherine Colonna, à l'issue de sa rencontre à Doha avec son homologue qatari.


Parallèlement, le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, met en garde contre le "déplacement forcé" des Palestiniens de la bande de Gaza après avoir rencontré le président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah, en Cisjordanie occupée. Cette situation survient après près d'un mois de guerre entre Israël et le Hamas, avec des préoccupations croissantes au sein de la communauté internationale quant à une possible escalade des violences en Cisjordanie occupée. La France et les États-Unis jouent un rôle essentiel pour tenter de résoudre cette crise humanitaire.

La France appelle à une "trêve humanitaire immédiate" La ministre des affaires étrangères, Catherine Colonna, a exprimé la nécessité impérieuse d'une "trêve humanitaire immédiate" dans le conflit en cours entre Israël et le Hamas. La déclaration a été faite à l'issue d'une rencontre avec son homologue qatari à Doha. Il est impératif que cette trêve soit durable et soutenue afin de permettre la mise en place d'un cessez-le-feu. La France s'efforce de faire adopter une résolution en ce sens au Conseil de sécurité des Nations Unies, bien que les divisions au sein de cette instance compliquent les efforts pour mettre fin au conflit.

Antony Blinken met en garde contre le "déplacement forcé" des Palestiniens de Gaza Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a exprimé sa préoccupation quant au "déplacement forcé" des Palestiniens de la bande de Gaza. Cette préoccupation a été soulevée à l'issue de sa rencontre avec le président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah, en Cisjordanie occupée. Blinken a également appelé à la cessation des "violences des extrémistes" à l'encontre des Palestiniens en Cisjordanie occupée. La communauté internationale craint une escalade des tensions dans cette région, ce qui ajoute à l'urgence de mettre fin au conflit en cours.

La France et les États-Unis travaillent conjointement pour trouver une solution à cette crise humanitaire qui perdure depuis près d'un mois. La situation demeure tendue, mais les efforts diplomatiques se poursuivent pour parvenir à une trêve durable et mettre fin aux souffrances des populations touchées par ce conflit.


bottom of page