top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Application du code de l’électricité : vers un cadre réglementaire renforcé avec trois décrets spécifiques

Depuis hier, l’Ibis Ankorondrano accueille un atelier technique crucial pour l’avenir énergétique de Madagascar. Cet événement, intitulé ER/EE/FE, réunit des experts internationaux du Cabinet Gide Loyrette Nouel ainsi que des responsables malgaches pour élaborer trois décrets spécifiques liés à l’application du Code de l’électricité (CODELEC). Ces décrets visent à renforcer le cadre légal du secteur électrique à Madagascar en se concentrant sur les Énergies Renouvelables (ER), l’Efficacité Énergétique (EE) et la Fourniture d’Électricité (FE).



Objectifs des décrets spécifiques

Les trois décrets spécifiques en cours d’élaboration sont perçus comme des leviers pour encourager les investissements dans le secteur de l’électricité et promouvoir le partenariat public-privé (3P). Ces textes réglementaires sont essentiels pour établir un cadre solide et adapté aux défis modernes, facilitant ainsi l'augmentation de la capacité de production électrique et le doublement du taux d’accès à l’électricité.


Importance du secteur énergétique

Le secteur énergétique est crucial pour soutenir le développement économique et social de Madagascar. Avec des ambitions audacieuses d’augmenter la capacité de production électrique et de doubler le taux d’accès à l’électricité, un cadre réglementaire robuste est indispensable. Les discussions de l’atelier visent à formuler des régulations qui stimuleront efficacement l’investissement et la croissance économique durable.


Participation active des parties prenantes

L’atelier a vu la participation active de représentants du Ministère de l’Énergie et des Hydrocarbures (MEH), dont le secrétaire général Thierry Andriantsoa, le directeur général de l’Énergie et des Hydrocarbures, et le directeur des Affaires Juridiques. D’autres participants clés incluent des représentants de l’Office de régulation de l’électricité (ORE), de l’Agence de développement de l’électrification rurale (ADER), de la Banque mondiale et du projet LEAD (Least-Cost Electricity Access Development).


Sessions approfondies sur les décrets

Aujourd’hui, l’atelier se poursuit avec des sessions approfondies sur chacun des trois décrets spécifiques. Ces discussions sont essentielles pour garantir que les nouvelles régulations répondront aux besoins du secteur et encourageront les investissements nécessaires pour atteindre les objectifs énergétiques du pays. Les experts et responsables présents travaillent ensemble pour harmoniser les stratégies et les régulations, en s’assurant qu’elles sont en ligne avec les meilleures pratiques internationales.


Promotion des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique

L'un des aspects cruciaux abordés lors de cet atelier est la promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Les décrets spécifiques élaborés visent à encourager l'utilisation des ressources renouvelables et à améliorer l'efficacité des systèmes énergétiques existants. Cela inclut des mesures pour favoriser l’investissement dans les infrastructures renouvelables et des politiques incitatives pour l'adoption de technologies énergétiques efficaces.


Impact attendu et prochaines étapes

Les résultats de cet atelier auront un impact significatif sur le futur énergétique de Madagascar. La mise en place de ces décrets spécifiques devrait attirer davantage d'investissements dans le secteur de l'électricité, améliorer l'accès à l'énergie pour les populations rurales et urbaines, et renforcer la capacité du pays à répondre aux défis énergétiques futurs. Une fois ces décrets adoptés, ils fourniront une base légale claire pour le développement de projets énergétiques innovants et durables.


Un cadre légal pour un avenir énergétique durable

En conclusion, l'élaboration de ces trois décrets spécifiques marque une étape importante dans la mise en œuvre du Code de l’électricité (CODELEC) à Madagascar. En renforçant le cadre réglementaire, le pays se prépare à accueillir des investissements significatifs dans le secteur de l'électricité, à promouvoir les énergies renouvelables et à améliorer l’efficacité énergétique. Ces efforts contribueront à un développement économique durable et à un meilleur accès à l'électricité pour tous les Malgaches.

14 vues

Comments


bottom of page