top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Après un meurtre sauvage, un village se déchire sur la présence des réfugiés syriens, au Liban

Avec les ruelles vides, Aqtanit a des allures de village fantôme

Des centaines de réfugiés qui vivaient à Aqtanit, petit village au sud-est de Saïda, ont été chassés, s'abritant dans les environs. Au cœur de cette localité du sud du Liban, qui s'étire le long d'une route en lacets bordés d'oliviers et domine la Méditerranée, le portrait d'Elie Matta, un adolescent de 17 ans sauvagement tué à son domicile, le 24 novembre, recouvre une façade. Une mention est inscrite :"c'est notre pays, nous ne vous permettons pas de voler nos enfants." La communauté a été chassée du village après l'arrestation de deux jeunes Syriens ayant grandi à Aqtanit. Deux cousins : l'un est accusé de meurtre et l'autre de complicité.

2 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page