top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Arrestation pour corruption : haut fonctionnaire Malagasy soupçonnée

La directrice du cabinet civil de la présidence de Madagascar, Romy Voos Andrianarisoa, a été arrêtée à Londres en compagnie d'un ressortissant français pour des soupçons de corruption liés à des licences minières. Les détails de cette affaire émergent progressivement.


La directrice du cabinet civil de la présidence de Madagascar, Romy Voos Andrianarisoa, a été arrêtée à Londres aux côtés de Philippe Tabuteau, ressortissant français, pour des accusations de corruption. Le Financial Times britannique a révélé que les deux suspects sont actuellement en garde à vue, en attendant leur audience prévue le 8 septembre. Les autorités les soupçonnent d'avoir sollicité un pot-de-vin de la société minière britannique Gemfields en échange de licences. Les détails spécifiques de ces licences n'ont pas été divulgués par la National Crime Agency (NCA), l'organisme chargé de l'enquête.


Gemfields Group, entreprise spécialisée dans l'extraction et le commerce de pierres précieuses, détient des licences minières à Madagascar depuis 2008. Bien qu'elle possède des autorisations pour extraire des rubis, des émeraudes et des saphirs, elle n'a pas encore débuté l'exploitation minière dans le pays. Selon le Financial Times, les suspects auraient demandé une somme d'environ 261 000 euros et une participation de 5% dans les projets de Gemfields à Madagascar. La société minière elle-même aurait signalé ces agissements à la NCA, marquant un tournant dans cette affaire complexe et en évolution constante.

152 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page