top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Athlètes ukrainiens et le fardeau de la guerre : défis et détermination pour Paris 2024


Depuis novembre, Matvi Bidny a pris ses fonctions en tant que ministre ukrainien des sports et de la jeunesse, prenant la relève de Vadym Guttsait. Dans une interview accordée au Monde, ce nouveau ministre, âgé de 44 ans et ancien culturiste, a exprimé ses préoccupations quant à la participation des athlètes russes et biélorusses aux Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Selon lui, leur participation sous conditions imposées par le Comité international olympique (CIO) expose ces sportifs à une utilisation par la machine de propagande du Kremlin.

Les répercussions de l'invasion russe sur la préparation des athlètes pour Paris 2024 La situation en Ukraine, ravagée par des attaques aériennes quasi-quotidiennes depuis le début de l'invasion russe, a profondément impacté la préparation des athlètes en vue des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Les sportifs se trouvent confrontés à des conditions d'entraînement éprouvantes, perturbées par la précarité et le stress liés aux événements en cours. Beaucoup d'entre eux ont des proches en première ligne ou ont même perdu des membres de leur famille, ce qui ajoute une dimension tragique à leur engagement sportif.

Défis et adaptations des sportifs ukrainiens face à la guerre Malgré ces obstacles, l'Ukraine tente de maintenir un semblant de normalité dans la préparation de ses athlètes. Les autorités sportives ont mis en place des installations pour l'entraînement, mais maintenir la concentration et la motivation reste un défi de taille. De nombreux athlètes ont choisi de s'exiler à l'étranger pour s'entraîner, obtenant toutefois des résultats satisfaisants. Cependant, cette dispersion représente également un défi logistique pour la fédération sportive ukrainienne.

Engagements patriotiques et sacrifices des acteurs du sport Le conflit armé en Ukraine a profondément infiltré le monde du sport. Près de trois mille personnes, incluant des athlètes, des entraîneurs et des employés du secteur sportif, servent actuellement dans les forces armées. Ce dilemme entre devoir patriotique et carrière sportive est cruellement illustré par des figures comme Ihor Nahaev, un entraîneur de renom dans le canoë-kayak, contraint de rejoindre le front malgré ses responsabilités familiales. Cette situation met en lumière les sacrifices que ces individus consentent pour répondre à l'appel de leur pays.

Hommage aux figures du sport tombées au combat L'Ukraine a déjà perdu près de quatre cents athlètes et coachs dans le conflit. Surnommés « les anges du sport », ces figures exemplaires du monde sportif ont sacrifié leur vie pour leur pays. Chaque jour, le pays perd des personnalités remarquables, représentant une perte irréparable pour le sport et la nation. La route vers les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 est semée d'obstacles et de défis inédits pour les athlètes ukrainiens. Ils font preuve d'une résilience extraordinaire malgré les tourments et les sacrifices personnels imposés par la guerre. Cette situation souligne la complexité et les dilemmes auxquels sont confrontés les sportifs, entre leur engagement patriotique et leur aspiration à l'excellence sportive internationale.


13 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page