top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Attentat meurtrier lors d'une messe aux Philippines


Un attentat à la bombe, survenu lors d'une messe catholique dans le gymnase de l'université d'État de Mindanao à Marawi, la plus grande ville musulmane des Philippines, a engendré la perte tragique d'au moins trois vies et fait sept blessés le dimanche 3 décembre. Cette région, troublée par une insurrection, a été le théâtre de cette violente attaque.


Détails de l'explosion

L'explosion s'est déclenchée pendant la célébration d'une messe, selon le chef de la police régionale, Allan Nobleza. Il a mentionné qu'une enquête était en cours pour déterminer la nature exacte de l'engin explosif utilisé, qu'il s'agisse d'une bombe artisanale ou d'une grenade. Cette attaque a retenu une condamnation ferme du président philippin, Ferdinand Marcos, qui a qualifié ces actes de "terrorisme étranger", dans un communiqué officiel.


Réactions et mesures prises

L'université d'État de Mindanao a été vivement condamnée pour cet acte de violence, annonçant la suspension des cours et le renforcement de la sécurité sur le campus. À travers un communiqué, l'université a exprimé sa solidarité envers la communauté chrétienne et tous ceux affectés par cette tragédie.


Impact sur la communauté et la sécurité

Cet attentat lors d'une messe catholique dans une ville musulmane a profondément choqué et inquiété la région. Il met en évidence les tensions et les risques persistants dans les zones troublées par l'insurrection, soulignant la nécessité d'une vigilance accrue en matière de sécurité pour garantir la protection des communautés religieuses et de la population en général.


Condoléances et appel à l'unité

Cet incident tragique a engendré une réaction de tristesse et de solidarité au sein de la population philippine. Les autorités et les organisations religieuses ont appelé à l'unité et à la solidarité, déplorant cette attaque qui a frappé des fidèles alors qu'ils étaient en train de pratiquer leur foi.


L'attentat meurtrier survenu lors d'une messe catholique aux Philippines soulève des préoccupations graves sur la sécurité dans une région déjà instable. Cet événement tragique a entraîné des réactions de condamnation, mais aussi d'unité au sein de la population, rappelant la nécessité d'une cohésion sociale et d'efforts continus pour garantir la sécurité et la paix dans ces régions troublées.

2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page