top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Bruxelles contre le protectionnisme chinois : nouvelle enquête sur les marchés publics



La relation entre l'Union européenne et la Chine connaît un nouveau chapitre de tension. La Commission européenne a pris une mesure significative en annonçant l'ouverture d'une enquête sur les pratiques discriminatoires présumées de la Chine dans l'attribution de ses marchés publics, particulièrement dans le secteur des dispositifs médicaux. Cette initiative intervient juste avant une visite importante du président chinois, Xi Jinping, en Europe, prévue pour début mai, incluant des étapes en France, en Hongrie et en Serbie.


Détails de l'enquête européenne

Selon les informations publiées par la Commission, l'enquête se concentrera sur les barrières que rencontrent les entreprises européennes et internationales pour accéder au marché chinois des dispositifs médicaux. Bruxelles affirme que ce marché s'est "progressivement fermé" aux produits fabriqués dans l'UE, favorisant de manière systématique les entreprises locales. Cette pratique, si elle est confirmée, pourrait constituer une violation des principes de libre concurrence et d'ouverture des marchés que l'UE défend vigoureusement.


Contexte de la décision

Cette enquête survient dans un contexte de relations déjà tendues entre l'UE et la Chine, marquées par des désaccords sur plusieurs dossiers commerciaux et politiques, notamment en ce qui concerne les droits de l'homme et la sécurité. L'Union européenne, tout en cherchant à maintenir des relations commerciales solides avec la Chine, a également montré sa volonté de défendre ses intérêts économiques contre ce qu'elle perçoit comme des pratiques commerciales déloyales.


Implications potentielles

L'ouverture de cette enquête pourrait avoir des répercussions significatives pour les relations commerciales entre la Chine et l'UE. Elle pourrait entraîner des tensions supplémentaires lors de la prochaine visite de Xi Jinping et influencer les discussions bilatérales. Pour les entreprises européennes, l'issue de cette enquête pourrait signifier une possibilité renouvelée d'accéder à un marché chinois des dispositifs médicaux estimé à plusieurs milliards d'euros.


Perspectives futures

Alors que la Commission européenne prend des mesures actives pour contrecarrer ce qu'elle considère comme des entraves au libre commerce, l'attention se tourne désormais vers la réponse de la Chine et l'impact potentiel sur les relations diplomatiques et économiques futures. Les résultats de l'enquête et les discussions qui suivront pourraient définir une nouvelle trajectoire pour la coopération et la concurrence entre deux des plus grandes puissances économiques mondiales.

2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page