top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Budget électoral à Madagascar: un écart de 10 à 15 milliards d'Ar sème le doute sur les préparatifs


À quelques semaines du premier tour des élections présidentielles à Madagascar, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) se retrouve dans une position financière difficile. Selon les révélations récentes, il manque entre 10 à 15 milliards d'Ar pour finaliser le budget électoral.


Les mesures prises

Initialement, le budget était estimé à 140 milliards d'Ar, mais ce montant a été réduit de moitié à 80 milliards. Le gouvernement malgache a alloué 10 milliards d'Ar supplémentaires, s'ajoutant aux 40 milliards prévus dans la loi de finances. Les partenaires techniques et financiers ont également contribué avec 10 milliards d'Ar.


Promesses du gouvernement

Le gouvernement a assuré qu'il prendrait en charge le budget manquant, comme l'a affirmé Dama Andrianarisedo, le patron de la CENI. Une rencontre avec le gouvernement est prévue pour discuter des détails. De plus, plusieurs pays tels que le Japon et l'Inde ont promis de contribuer au "basket fund" destiné aux élections.


Questions soulevées

La réduction du budget estimatif soulève des questions quant à la qualité des préparatifs électoraux et de l'organisation générale. Les défis financiers auxquels la CENI est confrontée mettent en lumière les problèmes structurels plus larges qui affectent le processus électoral à Madagascar.


L'approche du premier tour de l'élection présidentielle accentue la pression sur la CENI et le gouvernement pour combler le déficit budgétaire. Bien que des promesses aient été faites pour pallier au manque de fonds, les préoccupations demeurent sur la qualité et la transparence de l'élection.


L'avenir des élections présidentielles à Madagascar est incertain, marqué par un déficit budgétaire significatif et des interrogations sur l'impact que cela pourrait avoir sur le déroulement des élections. Le gouvernement et la CENI doivent agir rapidement pour dissiper les inquiétudes et garantir un processus électoral libre et équitable.

19 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page