top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Célébration de l'Alakaosibe : un héritage de tradition


Depuis des siècles, l'Imerina historique célèbre l'Alakaosibe, un événement qui rappelle la sacralité de la terre des ancêtres. Cette année, la célébration aura lieu les 12 et 13 décembre sur la colline sacrée d'Ambonga. Olivier Rakotoarimanga, membre de l'assemblée des commémorateurs de l'Alakaosibe, explique : "Nous invitons tous ceux qui pratiquent la tradition malgache, ainsi que ceux qui ne la pratiquent pas, tous ceux qui désirent mettre en avant la sacralité de notre terre des ancêtres commune."


Une tradition ininterrompue

La célébration de l'Alakaosibe n'a jamais été interrompue, bien qu'elle ait été restreinte à certaines périodes de l'histoire. Lorsque les colons sont arrivés, ils ont émis des lois interdisant toutes les cérémonies traditionnelles. Cependant, certaines régions ont continué à célébrer l'Alakaosibe en toute discrétion.


Une célébration du peuple

L'Alahamadibe est une tradition qui consacre le royaume et ses monarques, tandis que l'Alakaosibe, qui sera célébrée les 12 et 13 décembre, est centrée sur le peuple. À l'époque, les rois autorisaient le peuple à célébrer l'Alakaosibe, ce qui en fait une cérémonie rassembleuse destinée au collectif. Contrairement au sacrifice de zébu "volavita" pour l'Alahamadibe, l'Alakaosibe implique un "joro" avec un zébu à la robe rouge, symbolisant la verticalité et la force.

bottom of page