top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Campagne électorale pour les législatives à Madagascar : 473 candidats en lice pour 163 sièges



La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a récemment finalisé et publié la liste des candidats pour les prochaines élections législatives, prévues pour le 29 mai. Cette annonce lance officiellement la campagne électorale qui s'annonce particulièrement animée avec 473 candidats visant à occuper l'un des 163 sièges de l'Assemblée nationale à Tsimbazaza.


Retours et nouveaux défis

Parmi les candidats, plusieurs figures politiques de premier plan, notamment des anciens ministres, cherchent à faire un retour en politique. Tianarivelo Razafimahefa, ex-ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation et bien connu dans le district d’Ambatolampy, ainsi que Solo Andriamanampisoa, ancien ministre de l’Énergie et des Hydrocarbures, actif dans le district de Fandriana, sont de retour. Ils sont rejoints par Princia Soafilira, ancienne ministre en charge de la Population, qui concourt dans la circonscription d’Analalava.


Stratégies locales et dialogues communautaires

Herilaza Imbiki, ex-ministre de la Justice et candidat de l’IRMAR à Sainte-Marie, mise sur sa connaissance du terrain et son engagement envers le développement local et la décentralisation pour renforcer les liens avec les électeurs. Originaire de cette ville touristique, il est considéré comme un des favoris pour cette élection, grâce à sa proximité avec la population et son dialogue constructif avec les communautés locales.


La dynamique des blocs politiques

La compétition s'annonce serrée avec une présence notable de l'opposition dans 68 districts. Toutefois, la plateforme Firaisankina affronte un défi majeur, n'ayant pas réussi à couvrir les 120 districts, ce qui pourrait réduire ses chances de contrôler la majorité à l'Assemblée nationale. De son côté, l'IRMAR, qui soutient le président Andry Rajoelina, semble partir favori avec des candidats présents dans tous les districts, visant à obtenir une majorité solide pour le prochain mandat.


Enjeux et attentes

Ces élections législatives sont cruciales non seulement pour les candidats mais aussi pour l'avenir politique et le développement de Madagascar. Les enjeux sont élevés, et la population attend des débats de fond sur des questions clés telles que la gouvernance, le développement économique et social, et la gestion des ressources. Avec une telle diversité de candidats et de visions politiques, ces élections seront déterminantes pour la trajectoire du pays dans les années à venir.

2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page