top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

CENI : problème d'enregistrement des électeurs



Face à des problèmes d'enregistrement et d'omissions, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) prend des mesures pour assurer le droit de vote à tous les citoyens.


Des électeurs oubliés

La CENI a relevé un souci majeur : de nombreux électeurs, bien que présents sur les fiches de recensement, n'ont pas été enregistrés pour voter. Le président de la CENI, Andrianarisedo Retaf Arsène Dama, a mentionné que certains électeurs n'ont pas été transcrits en raison de leur éloignement géographique. Il a souligné la nécessité de s'assurer que chaque citoyen ait le droit de s'exprimer lors des élections.


Solution proposée

Afin de corriger ces anomalies, la CENI a formulé une requête auprès du tribunal compétent pour que ces électeurs soient ajoutés à la liste des votants. Il est estimé que près de 10 000 électeurs, répartis dans plus de 70 districts, sont concernés par cette situation. Si le tribunal approuve la requête, une liste additive d'électeurs sera établie pour garantir que ces citoyens puissent exercer leur droit de vote.


Publication de la liste des bureaux de vote

En ce qui concerne la publication des bureaux de vote, la CENI est consciente des échéances. Bien que la date limite pour la publication soit fixée au 10 septembre, le président de la CENI a assuré qu'ils ne comptent pas attendre la dernière minute pour informer le public.


La CENI se montre proactive pour garantir que chaque citoyen malgache ait la possibilité de voter. Malgré les défis liés à l'enregistrement et à la logistique, l'organe travaille avec diligence pour s'assurer que le processus électoral soit inclusif et équitable pour tous.

2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page