top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Christian Ntsay sur la voie électorale : entre urgence démocratique et tensions politiques


La question des élections présidentielles à Madagascar reste une préoccupation majeure pour l'Organe mixte de conception au niveau national (OMC-Nat). Récemment, une réunion de quatre heures présidée par le Premier ministre Christian Ntsay a été organisée pour discuter de la situation actuelle et des préparatifs pour le scrutin du 9 novembre. Ntsay, qui assure actuellement les fonctions de chef de l'État par intérim, a affirmé que la présidentielle est la seule voie légitime pour désigner un président en janvier.


Tensions politiques et pressions

Le climat politique actuel à Madagascar est tendu. Les opposants politiques mettent une pression accrue sur les entités responsables des préparatifs électoraux. Cette semaine, l’opposition a multiplié les sorties médiatiques pour critiquer les décisions récentes de la Haute Cour Constitutionnelle et le gouvernement collégial. En réponse, Ntsay a invité tous les candidats à respecter les lois et à favoriser un débat démocratique.


Le rôle de la sécurité

Dans ce contexte, la sécurité avant, pendant et après les élections est un enjeu capital. Le Premier ministre a souligné que des mesures sont en place pour assurer cette sécurité. La présence du ministre de la Défense nationale et du ministre de la Sécurité publique lors de la réunion montre la prise au sérieux de cet aspect.


Appel à la responsabilité

Ntsay a également mis l'accent sur la responsabilité des acteurs politiques pour assurer un climat électoral paisible. Selon lui, "ce n’est pas le moment de provoquer des troubles et de diviser les Malgaches". Cela soulève la question du rôle que devraient jouer les acteurs politiques dans la création d’un environnement qui favorise un processus électoral juste et équitable.


Urgence démocratique

L’insistance de Ntsay sur la voie électorale comme seule option légitime pour avoir un nouveau président indique une urgence démocratique. Dans un contexte où certains tentent de forcer la mise en place d’un gouvernement provisoire ou de reporter le scrutin, sa déclaration rappelle les principes démocratiques fondamentaux.


La déclaration de Christian Ntsay réaffirme l'importance du respect des principes démocratiques et de la loi dans la préparation et la conduite des élections. Face à des tensions politiques accrues et à une opposition qui tente d'exercer des pressions, la voie électorale reste le seul moyen légitime pour la désignation d'un président en janvier, selon le Premier ministre. Son appel à la responsabilité de tous les acteurs politiques est donc non seulement opportune mais aussi essentielle pour le maintien de la démocratie et de la stabilité à Madagascar.

Comments


bottom of page