top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Christian Ntsay : un plaidoyer pour des élections et pas de transition


Le Premier ministre de Madagascar, Christian Ntsay, se positionne fermement sur la scène politique malgache, surtout dans le contexte d'une prochaine élection présidentielle prévue pour le 9 novembre 2023. Il a utilisé une récente apparition publique pour envoyer un message fort aux politiciens du pays et aux institutions.


Appel aux politiciens

Dans son discours prononcé lors de la sortie officielle de la promotion "Vina" de l'École Nationale Supérieure de Police (ENSP), Ntsay a fait un appel passionné à la classe politique : « Ne détruisez pas notre nation. Ne suscitez pas de troubles ». Ce message s'adressait particulièrement aux groupes contestataires comme le « Andrimaso FFKM », qui s'opposent à la décision de la Haute Cour Constitutionnelle sur la désignation du gouvernement collégial.


Sécurité, paix et stabilité

Le Premier ministre a également affirmé son rôle constitutionnel de maintenir la sécurité, la paix et la stabilité sur tout le territoire national. Il a rappelé que, en tant que chef du gouvernement, il a le devoir et le pouvoir de faire appel aux forces de l'ordre pour maintenir la paix sociale si nécessaire.


La voie démocratique

Christian Ntsay a réitéré que les élections restent la voie unique et démocratique pour déterminer le futur président. Il a explicitement écarté l'idée d'une transition de deux ans, une suggestion faite par certains acteurs politiques, affirmant que cela n'était pas une option.


La séparation état - église

Le Premier ministre a également évoqué le principe de la laïcité et de la séparation des affaires de l'État et des institutions religieuses, dans le contexte d'une déclaration faite par le Conseil Chrétien des Églises de Madagascar. Il a souligné que la Constitution est la base de l'État de droit et doit être respectée par tous, y compris par les instances religieuses.


Dans un contexte politique complexe et dans une période pré-électorale tendue, le Premier ministre Christian Ntsay appelle à la raison et à l'ordre, rappelant à tous les acteurs leur responsabilité envers la nation. Il mise sur la tenue d'élections pacifiques et écarte toute idée de transition, affichant ainsi sa foi en la démocratie et en la stabilité institutionnelle. Ce faisant, il espère conduire Madagascar vers un futur plus stable et plus prévisible.

6 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page