top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Christine Jaulmes à la barre de l’UNICEF Madagascar


Madagascar accueille une nouvelle figure à la tête de l'UNICEF : Christine Jaulmes. Elle a récemment présenté ses lettres de créances à Yvette Sylla, Cheffe de la diplomatie malgache, marquant ainsi son entrée officielle en tant que Représentante de l'UNICEF dans le pays.


Ce changement de garde revêt une importance particulière. Christine Jaulmes ne vient pas en novice. Avec plus de deux décennies d'expérience au sein de l'UNICEF, elle a laissé son empreinte dans divers coins du monde, du Kirghizistan au Guinée-Bissau. Son expertise en communication, démontrée lors de ses missions au Tchad, au Nigeria et au Bangladesh, sera un atout précieux pour l'UNICEF Madagascar.


Dès le départ, Jaulmes a établi clairement ses priorités : la promotion des droits de tous les enfants malgaches et l'amélioration des conditions de vie des plus vulnérables. Elle a mis en évidence deux enjeux majeurs. Premièrement, les effets du changement climatique sur le bien-être des enfants. Madagascar, comme de nombreux autres pays, est confronté aux conséquences du réchauffement climatique, et les enfants en sont souvent les premières victimes. Deuxièmement, elle a souligné l'importance de protéger et d'éduquer les jeunes filles, un sujet crucial dans la société malgache.


Mais au-delà de ces engagements, l'arrivée de Christine Jaulmes à Madagascar pose également des questions. Comment sa vaste expérience internationale façonnera-t-elle les initiatives de l'UNICEF à Madagascar? Quelles nouvelles approches apportera-t-elle pour relever les défis uniques du pays ?


L'autre aspect intéressant de son parcours est son expérience avant de rejoindre l’UNICEF. En France, elle a œuvré dans la communication et les relations publiques au sein de la Fédération des associations et mouvements d'insertion sociale (FAMIS). Cette expérience en dehors des cercles onusiens pourrait-elle apporter une perspective nouvelle à l'UNICEF Madagascar?


Le paysage humanitaire et de développement à Madagascar se trouve à un carrefour. Avec Christine Jaulmes à la barre de l'UNICEF, on peut s'attendre à une période dynamique, où les questions des droits de l'enfant seront mises au premier plan avec vigueur et passion. Mais comme toujours, le temps révélera l'impact et la portée de ce nouveau leadership.

bottom of page