top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Compétition mondiale de jiu-jitsu à Abu Dhabi : une expérience difficile pour les athlètes malgaches


L'arène mondiale de jiu-jitsu à Abu Dhabi a présenté un défi considérable pour les compétiteurs malgaches. Malgré leur préparation et leur détermination, les cinq derniers participants de la catégorie Pro ont été éliminés dès les premiers tours du championnat, mettant fin à leur quête de victoire dans cette compétition de renom.


Parcours semé d'obstacles

La journée a été particulièrement éprouvante pour Tojo Heriniriana Rakotomanga, qui, après une défaite initiale en seizième de finale contre le Qatari Ali Aljalahma, n'a pas réussi à se racheter lors des repêchages, s'inclinant 3 à 0 face à un redoutable adversaire kirghiz. Cette défaite a marqué la fin de son parcours dans le tournoi.


Erreurs techniques et éliminations

Tsinjofiniavana Rakotomaria, connu sous le nom de Gou, a connu une désillusion similaire en étant disqualifié pour une faute technique lors de son match contre le Jordanien Jan Broulik. La précipitation et l'erreur ont coûté cher, mettant un terme abrupt à sa compétition.


Résultats des autres compétiteurs

Diarisoa Safidinirina Mandresy Rakotoarison n'a pas su résister à l'Angolais Osvaldo Cruz, numéro trois du continent africain, et a été vaincu avec un score de 7 à 2 après seulement deux minutes et sept secondes de combat. Fifaliana Rakotondralambo a également été dépassé par la compétence du Français Youness Bennouali, subissant une élimination par soumission dès son premier affrontement. Enfin, Andy Rasamy Anoharana a été battu par le Brésilien Alex Sander Lima, numéro 16 de son pays, clôturant ainsi la participation des athlètes malgaches.


Bien que la compétition se soit terminée plus tôt que prévu pour la majorité des 12 athlètes malgaches, l'équipe mérite des éloges pour leur courage et leur représentation de Madagascar sur la scène mondiale du jiu-jitsu. Zo Aina Tsilavina Randriamanga, qui a atteint la demi-finale, a illustré le potentiel et l'esprit combatif de l'équipe, bien que son parcours se soit arrêté juste avant la lutte pour la médaille de bronze. Ces expériences, bien que difficiles, servent de leçon et de motivation pour les futurs défis internationaux.

4 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page