top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Concours « Pont vers le chinois » : deux étudiants malgaches s’envolent pour la Chine

Ornella Vavy et Heidenru Rakotomalalanirina représenteront Madagascar en Chine après avoir gagné la finale nationale du concours « Pont vers le chinois ». Découvrez comment ce concours met en lumière les talents malgaches en langue et culture chinoises.



Ornella Vavy et Heidenru Rakotomalalanirina, les gagnants de la finale nationale du concours de langue et de culture chinoise « Pont vers le chinois », participeront aux demi-finales et finales en Chine en juillet.


Finale nationale

La finale nationale pour la sélection des étudiants qui représenteront Madagascar à la finale mondiale du concours « Pont vers le chinois » s’est tenue samedi dernier à l’Institut Confucius de l’Université d’Antananarivo. Cet événement annuel, lancé en 2002, attire plus d’un millier d’étudiants de divers pays. Cette année, Ornella Vavy et Heidenru Rakotomalalanirina ont remporté la finale nationale, ce qui leur permet de participer aux prochaines étapes en Chine.


Épreuves et récompenses

Les participants au concours « Pont vers le chinois » sont évalués sur leur niveau de chinois, leur connaissance générale de la Chine et de sa culture. Le concours comprend une épreuve écrite, une présentation artistique liée à la culture chinoise, et une épreuve d’expression orale sur un sujet choisi par le candidat en lien avec le thème du concours.


Selon Prisca Maroy Rasoanirina, directrice malgache de l’Institut Confucius de l’Université d’Antananarivo, les deux gagnants affronteront d’abord les autres candidats africains avant de concourir contre les participants des autres continents. En récompense, ils peuvent obtenir des bourses de l’Institut Confucius pour poursuivre leurs études en Chine.


Performance des étudiants malgaches

Le niveau des participants malgaches ne cesse de progresser. Madagascar a été quatre fois champion d’Afrique et deux fois champion du monde dans le cadre de ce concours. « Ce concours permet à Madagascar d’avoir une visibilité sur la scène internationale et de mettre en avant les talents de la jeunesse malgache en matière de culture chinoise », a déclaré Wei Zuqin, directrice chinoise de l’Institut Confucius de l’Université d’Antananarivo.


Préparation et soutien

L’équipe de l’Institut Confucius se tient à la disposition des candidats pour les aider dans leur préparation. Cette aide inclut des sessions de pratique linguistique et culturelle pour s'assurer que les candidats soient bien préparés pour les demi-finales et finales en Chine.


Le concours « Pont vers le chinois » offre une plateforme aux étudiants malgaches pour démontrer leurs compétences en langue et culture chinoises. La participation d’Ornella Vavy et Heidenru Rakotomalalanirina aux demi-finales et finales en Chine est une opportunité de visibilité et de reconnaissance pour Madagascar sur la scène internationale. Leur succès reflète non seulement leurs compétences individuelles mais aussi les efforts collectifs de l’Institut Confucius pour promouvoir la culture et la langue chinoises à Madagascar.

6 vues

Comments


bottom of page