top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Condamnation de Rudy Giuliani à une amende colossale pour diffamation


Rudy Giuliani, l'ancien avocat personnel de Donald Trump, a été condamné à payer une somme dépassant les 148 millions de dollars (environ 135 millions d'euros) à deux agentes électorales qu'il avait diffamées lors des élections présidentielles de 2020.


Les détails de la condamnation

Les avocats de Ruby Freeman et de sa fille Wandrea "Shaye" Moss, toutes deux agentes électorales de l'État de Géorgie, avaient initialement réclamé au moins 24 millions de dollars pour chacune. Le jury a accordé à chacune près de 17 millions de dollars en dommages-intérêts, 20 millions pour préjudice moral, et un montant total de 75 millions de dollars.


Les accusations et les conséquences

Les accusations de Giuliani reposaient sur une vidéo montrant la mère et sa fille se passant un objet, ultérieurement identifié comme une pastille de menthe, lors du décompte des bulletins. L'ancien maire de New York avait affirmé qu'elles échangeaient une clé USB "comme s'il s'agissait de doses d'héroïne ou de cocaïne", suggérant une manipulation des résultats électoraux.


Impact sur les plaignantes

Les deux plaignantes, toutes deux de couleur noire, ont rapporté que les accusations de Giuliani, amplifiées par Donald Trump sur les réseaux sociaux, leur avaient valu un flot d'insultes et de menaces, souvent teintées de racisme.


Une diffamation coûteuse et son impact

Cette condamnation pour diffamation envers les agentes électorales de Géorgie entraîne pour Rudy Giuliani des conséquences financières extrêmement lourdes. Ces accusations infondées ont non seulement terni la réputation des plaignantes mais ont également généré un contexte d'hostilité et de menace pour elles, soulignant ainsi les implications profondes des déclarations publiques sur les individus concernés.


1 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page