top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Condamnation en Pologne : Militante fournissant des pilules abortives

En Pologne, une militante a été condamnée à huit mois de travaux d'intérêt général pour avoir envoyé des pilules abortives à une femme enceinte victime de violences conjugales, une décision de justice qui marque une première en Europe dans un contexte de loi anti-IVG restrictive.


Une militante pro-avortement a été condamnée en Pologne pour avoir fourni des pilules abortives à une femme enceinte victime de violences conjugales. Justyna Wydrzyńska, co-fondatrice de l'association Abortion Dream Team, a été condamnée à huit mois de travaux d'intérêt général. Elle a cependant affirmé ne pas regretter ses actes et a continué de brandir une plaquette de pilule abortive après la fin de son procès. Pour Kinga Jelinska, également membre de l'association, cette condamnation révèle un manque de compréhension de la réalité des femmes en Pologne. Justyna Wydrzyńska et son camp ont annoncé leur intention de faire appel de cette décision.


La condamnation de Justyna Wydrzyńska a une portée politique dans un pays où l'avortement est presque totalement illégal depuis 2020. L'avocate de la militante estime que cette affaire revêt une grande importance sociale et constitue un message adressé à la société quant à l'inacceptabilité de ce type de comportement. Pourtant, cette condamnation suscite des critiques quant au manque de prise en compte des complexités de l'avortement et de la réalité des femmes en Pologne. Justyna Wydrzyńska, quant à elle, reste déterminée à poursuivre son combat en faveur de l'accès à l'avortement.

4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page