top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Confiseries : hausse des prix des bonbons de 10 à 15%


Les consommateurs de bonbons ont eu une surprise sucrée cette année avec une augmentation des prix allant de 10 % à 15 %, selon les marques. Cette hausse s'explique en grande partie par l'augmentation du prix du sucre, un ingrédient majeur dans la confection de ces friandises, comme l'ont expliqué les commerçants d'Analakely.


Les prix montent en flèche

Cette année, le prix du kilo de bonbons est passé de 15 000 à 18 000 ariary, voire même à 25 000 ariary pour ceux enrobés de chocolat. Cette augmentation soudaine a pris de court de nombreux consommateurs de sucreries. En résultat, de nombreuses personnes ont réduit leurs achats. Les commerçants ont constaté une baisse significative des ventes, passant de la vente de 60 à 100 kg de bonbons en deux jours à peine 20 kg pendant cette période. La majorité des clients sont des associations et des églises, tandis que les particuliers se limitent à l'achat de 250 grammes à un kilo de bonbons.


Un budget limité pour les ménages

Pour de nombreuses familles, le budget consacré à l'achat de bonbons est limité, car il faut également prévoir les dépenses pour le menu du réveillon du Nouvel An. Les fêtes de Noël et du Nouvel An ne sont pas seulement l'occasion d'échanges de cadeaux et de chants joyeux, elles sont également synonymes de saveurs et de couleurs magiques associées aux bonbons. Ces douceurs ne sont pas de simples friandises, elles reflètent la magie et la joie de cette période festive.

1 vue0 commentaire

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page